LIMA, “Connecting device”

Le Cloud, le Big Data et l’interopérabilité sont aujourd’hui des notions pionnières dans le numérique de demain. LIMA est une réponse française au questionnement que suscite la gestion de nos données. En effet, le Cloud est actuellement le moyen le plus commun de stocker massivement des données, mais ce n’est pas le seul outil mis à disposition des entreprises. Le projet LIMA se veut être une nouvelle piste de réflexion dans la gestion de nos données.

Sans titre

Un dispositif innovant issu d’une Start-up française

 

C’est en 2011 que la CGC Team voit le jour. Il s’agit d’une Start-up française installée dans la ville de Newark DE aux Etats-Unis. Elle a été fondée par Severin Marcombes et Gawen Arab-Laffon, et compte aujourd’hui 11 membres. L’objectif des deux ingénieurs français est à l’origine de répondre au problème d’interopérabilité dans le transfert de données.

            Ce sont les facilités financières et d’innovation du business model américain, qui ont permis à LIMA de voir le jour. Ce projet se veut être une alternative au Cloud. Il s’agit d’un petit boitier qui vient de se greffer entre un dispositif de stockage et une connexion internet.
Cette interface doit donc permettre un stockage en temps réel des informations et une utilisation de ces données sur tout type de support (Tablette, Smartphone, ordinateur,…). A l’aide de LIMA, on retrouve une notion de stockage physique ouverte à la dématérialisation et au numérique.

Un financement innovant pour un projet novateur

 

LIMA est donc un projet innovant qui répond aux problématiques du Cloud. Il offre aux entreprises la possibilité de contrôler le stockage physique de leurs données numériques. De plus, l’accès à ces données est possible de n’importe où, à l’aide d’une simple connexion internet et d’un logiciel adapté.
On retrouve donc à l’aide de LIMA un certain contrôle sur l’origine et l’accès de nos informations. En effet, les principaux défauts du Cloud sont les coûts d’hébergement et la perte de contrôle sur les dispositifs de stockage de données.

Enfin, son implantation à Newark (Delaware) a permis à la CGC Team de bénéficier pour son projet d’un financement par “Crowdfunding”. Ce nouveau type de financement collaboratif a actuellement le vent en poupe, et participe de manière importante au développement des petites Start-up innovantes. C’est sur la plateforme “Kickstarter” que le projet est lancé en juillet 2013. Ce projet va lever en 60 jours, près d’1 million de dollars et sera financé par pas moins de 12 840 investisseurs.
Pour plus d’information, cliquez ici (https://meetlima.com/)
Lienhardt Jean-Laurent

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.