Le mobile : un canal de vente opportun

La part du commerce mobile ne cesse d’augmenter dans les revenus globaux du e-commerce. Les e-marchands, entre autres, auraient donc tout intérêt à repenser leur stratégie mobile pour renforcer leur chiffre d’affaires sur ce canal porteur. Mais l’explosion du nombre de mobinautes pourrait également profiter aux marchands traditionnels.

Le mobile: un canal de vente opportun

L’explosion du m-commerce

D’après la 7ème édition du Baromètre du Marketing Mobile réalisée par la MMAF (Mobile Marketing Association France), 53,8% de la population française possède un smartphone. Et c’est par ce biais que ¾ d’entre eux accèdent à Internet quasi quotidiennement. Des chiffres qui expliquent en partie la croissance fulgurante du m-commerce en France ; une progression de 160% des ventes entre 2011 et 2012 (Fevad) et une prévision à 24,4% des revenus du e-commerce fin 2014 (ABI Research).

Et la tendance au niveau mondial est la même : Goldman Sachs prévoit qu’en 2018, les ventes réalisées sur mobile seront multipliées par trois et atteindront 626 milliards de dollars.

Travailler sa stratégie mobile

A la vue de tels chiffres, il paraît indispensable de repenser sa stratégie multicanal et d’accorder une place de choix au mobile. Il faut s’assurer en premier lieu que son site web soit « responsive design », puisque 57% des mobinautes ne recommanderaient pas un site dont la version mobile est médiocre. Mais la stratégie la plus pertinente semble être la création d’une application dédiée où le consommateur pourrait entièrement réaliser ses achats

– 85% des mobinautes préfèrent utiliser une app plutôt qu’un site mobile (source)
– une app ergonomique augmente indirectement le temps de consultation et donc le potentiel achat
– comme l’app doit être téléchargée sur le mobile, cela peut amener à fidéliser le client puisque l’accès est alors très simplifié

Cette réussite dépend bien entendu de la fluidité et de l’ergonomie de l’app, ainsi que de son animation (notifications push attrayantes…).

L’importance des points de ventes physiques

Quand on sait que 70% des possesseurs de smartphones l’utilisent en faisant leurs courses, la digitalisation des points de ventes n’est pas à négliger : possibilité de scanner des QR codes pour obtenir des infos sur le produit ou comparer les prix, réalité augmentée… L’enseigne d’ameublement But étudie même une fonction de géolocalisation du client qui permettrait de le guider à travers le point de vente (source). Il s’agirait en fait d’opter pour une stratégie cross-canal, une complémentarité entre web, mobile et points de vente traditionnels. Le développement du paiement mobile (Apple Pay, Masterpass ou encore le français Kiips…) permettrait d’aller dans ce sens.

Mathilde LettMathilde Lett
Etudiante en Commerce électronique | Stagiaire en référencement
LinkedIn couleur   Viadeo couleurlogo Twitter couleur

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.