Le crowdsourcing

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

La notion de crowdsourcing peut être comprise comme une sorte d’externalisation vers la foule possible grâce aux nouvelles technologies. Cependant, le phénomène du crowdsourcing mis en œuvre sur internet est relativement ancien.

Nous citerons pour exemple la plate-forme de crowdsourcing Innocentive imaginée dès 1998. Cette plate-forme regroupe plus de 135 000 personnes situés sur 175 pays différents. Elle offre un service de mise en relation entre des entreprises demandeuses et des entités (la foule) susceptible d’avoir une solution aux défis qui leurs sont proposés.

Le terme « crowdsourcing » n’est apparu que bien plus tard lorsque Jeff Howe et Mark Robinson, journalistes au magazine « Wired » ont écrit en 2006 l’article intitulé « The rise of crowdsourcing ».

Jeff Howe explique dans cet article que la démocratisation du web, l’avancée technologique, ainsi que la baisse des prix du matériel informatique ont permis de rentrer facilement en contact avec les internautes. Ainsi cela permet aux entreprises de profiter des connaissances et du talent de la population en utilisant le crowdsourcing comme source d’innovation.

Plus tard, Jeff Howe donnera une définition de la notion de crowdsourcing, qui selon lui est « le fait de prendre un travail habituellement réalisé par un agent désigné (généralement un employé) et de l’externaliser à un groupe important de personnes sous la forme d’un appel ouvert à contribution. »

• Principe de fonctionnement

Le mécanisme du crowdsourcing est simple et s’articule autour de plusieurs étapes clés.

Tout d’abord, un problème ou un besoin apparaît, l’entreprise fait donc connaître son besoin à la foule sous la forme d’un appel d’offre ouvert, qui est adressé à tous sans restriction. Cet appel d’offre se fait grâce à une plate-forme internet dédiée.

Suite à cet appel, la foule, ou plus exactement la communauté va proposer ses travaux, qui seront par la suite étudiés et choisis par l’entreprise à la recherche de solution.

Enfin, une fois que la ou les solutions adaptées ont été choisies, elles seront mises en place au sein de l’entreprise ou du projet pour lequel elles ont été crées.

melissaMélissa PEREIRA
Etudiante en M2 Gestion et Droit de l’économie numérique. Passionnée par les problématiques des droits de la personnalité et de propriété intellectuelle liées au numérique.
logo Twitter couleurLinkedIn couleur

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *