La brosse à dents électrique connectée

Aujourd’hui, nombreux sont les objets connectés amenés à être vendus au grand public. Il peut s’agir d’objets à thématiques variées, dont certains sont axés sur le   « quantified self » permettant une mesure et une analyse de nos propres données. Tout y passe ou presque, même une brosse à dents électrique connectée à une application sur smartphone… Mais celle-ci est-elle vraiment nécessaire et utile ?

Source : techobject.net

Source : techobject.net

Une technologie au service du grand public et des dentistes …

Le brossage des dents est nécessaire afin de garantir une bonne hygiène bucco-dentaire. Selon l’Union Française de Santé Bucco-Dentaire (U.F.S.B.D.), il est recommandé de se brosser les dents dorénavant pendant 2 minutes. Mais cela ne change rien au fait qu’un patient se brosse manuellement les dents seulement 45 secondes en moyenne. La commercialisation des brosses à dents électriques ne suffit pas à combler ce manquement. Afin de remédier à ce problème, certaines marques ont développé des brosses à dents électriques connectées. Elles sont utilisables dès l’âge de cinq ou six ans. L’utilité d’un tel usage réside dans une analyse régulière via différents outils mesurant la durée et la fréquence du brossage. Cette technologie dispose aussi d’un rôle pédagogique, éducatif et social vis-à-vis des plus jeunes. Enfin, le partage de nos propres données avec notre dentiste permet un meilleur suivi et une prévention optimisée des soins.

… intégrée dans un marché devenant concurrentiel

Actuellement, deux concurrents proposent des brosses à dents électriques connectées sur le marché. Il s’agit de la marque française « Kolibree » et de sa concurrente allemande « Oral-B ».

Kolibree est une start-up française qui a lancé ce projet grâce au financement participatif obtenu en avril 2014 sur sa plateforme Kickstarter. Elle a d’ailleurs présenté la première brosse à dents électrique connectée à un smartphone, lors du CES de Las Végas en janvier 2014. Selon Loic Cessot, co-fondateur de Kolibree, « l’idée est de brosser non pas plus fort, mais plus intelligemment. » Pour cela, cette brosse à dents utilise la technologie sonique favorisant un usage proche de celui d’une brosse à dents manuelle quant à sa forme. Elle procure également une sensation plus douce. Sa connectivité avec l’application sur un smartphone s’effectue via la technologie Bluetooth. Un capteur mesure également la qualité du nettoyage. Cela peut être la quantité de tartre enlevée ou des données sur le brossage qui sont transmises à cette application. Le prix de cette brosse à dents électrique connectée se situe entre 99 dollars et 200 dollars, c’est-à-dire de 75 euros à 150 euros suivant les modèles. Depuis le mois de septembre 2014, il est possible d’en pré-commander sur Kickstarter. La livraison interviendra en octobre 2014, faisant suite à la série limitée lancée au printemps 2014.

Concernant le leader Oral-B, la présentation de ses Smart Séries date du mois de mars 2014 lors du Mobile World Congress de Barcelone. Elles offrent sensiblement les mêmes fonctions, mais de manière plus complète, via une application gratuite pour tous. Elles utilisent la technologie Oscilo-rotative qui augmente la performance d’élimination de plaque dentaire. Leur efficacité est deux fois plus grande que celle d’une simple brosse à dents. Le lancement de cette application s’effectue dès la mise en marche de ces brosses à dents électriques connectées. Puis, un compteur automatique s’enclenche via un minuteur permettant de s’assurer du respect des deux minutes de brossage. En parallèle, une animation permet de visualiser la cavité buccale en 3D, également à l’aide de graphiques de performances, sur le smartphone. Il est possible alors d’y visualiser la zone à nettoyer, les données des patients concernés. Toutes les trente secondes, un signal émettra le besoin de changer la zone de brossage pour une meilleure optimisation.

Ces Smart Séries offrent également six modes de brossages personnalisables par le patient. Le premier est un mode blanchiment permettant le polissage lors d’une utilisation ponctuelle ou journalière. Un mode douceur propose un nettoyage des zones sensibles en douceur. Le mode massage offre une optimisation du massage des gencives afin d’éviter la détérioration grâce aux capteurs de pression intégrés. Le mode nettoyage approfondi insiste sur un brossage de longue durée sur un quadrant (une des quatre parties égales composant la dentition). Cela peut être par exemple 45 secondes par quadrant pour un total de trois minutes. De plus, une optimisation du processus de fin de nettoyage de la bouche est possible. Enfin, un mode standard dit de propreté est consacré à un nettoyage quotidien.
Par ailleurs, une interface dédiée au dentiste lui permettra de gérer les rendez-vous de ses patients et de surveiller leur hygiène bucco-dentaire. Il pourra ainsi les conseiller de prolonger la durée de leur brossage dans certaines zones. Ces Smart Séries s’adressent également aux brosses à dents électriques non connectées. Une fonction de l’application lance le micro du smartphone ce qui permet de capter le bruit de leur moteur, ensuite le compteur démarrera automatiquement. La commercialisation des trois modèles proposés par Oral-B débute en septembre 2014. Le Triump White 6000, le Black 7000 sont déjà en vente depuis plusieurs mois dont les prix de départ étaient respectivement de 220 et 280 euros. Ils incluent une connexion bluetooth 4.0 avec smartphone via une application mobile Android et iOS. Bien que ces prix aient baissé ensuite, ils restent plus élevés que ceux pratiqués par Kolibree. Le modèle haute gamme White Pro 7000 est mis en vente par Oral-B depuis le mois de septembre 2014 à un prix de lancement de 300 euros.

Un bilan provisoire plutôt positif

Ainsi, le choix entre ses deux types de brosses à dents électriques connectées se portera sur plusieurs points. Tout dépendra du prix que chaque client est prêt à débourser pour en acheter une. Kolibree propose une version davantage axée sur le suivi du patient concernant la qualité de son brossage et son assiduité. L’aspect familial axé sur la relation parents-enfants est mis en avant. L’insertion de jeux ludiques dans l’application mobile associée au brossage récompense l’assiduité des enfants. Quant à Oral-B, il s’agit d’une version plus luxueuse, axée sur la qualité technique et le confort de chaque brossage. D’une part, le minuteur de l’application est automatique mais peut l’être manuel. Il s’adapte à la gamme de chaque brosse à dents électrique, à toute brosse à dents manuelle, et à tout modèle d’une autre marque. D’autre part, ces brosses à dents possèdent d’autres caractéristiques non présentes chez Kolibree. C’est le cas notamment des modes de brossage.

Concernant les dentistes et les patients, il est encore trop tôt pour évaluer avec pertinence leur adhésion à utiliser cette nouvelle technologie. Mais 8000 dentistes ont déjà manifesté leur intérêt. Selon l’U.F.S.B.D., un tiers des habitants envisagerait de partager leurs données avec les professionnels de santé. Ces derniers sont 88 % à estimer que des économies seraient possibles via l’utilisation de ces données pour améliorer le suivi des patients gravement malades. Malgré la crise, les ventes de ces brosses à dents électriques connectées augmentent. Ces deux acteurs semblent s’y intéresser de plus en plus.

Thomas PERRIN
Etudiant en Master 2 Droit de l’économie numérique à l’université de Strasbourg (67)

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. DADON Norman dit :

    Bonjour Thomas

    Je souhaite te contacter pour te poser quelques questions sur cette étude faite en 2014.

    Si tu es dispo bien sur.
    Merci à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.