«P-paiment ?»

Technologie transformant la paume en un porte-monnaie électronique.

P-paiement

Après l’arrivée du paiement sans contact depuis nos cartes bancaires, une société suédoise ‘Quixter’ a mis en place très récemment un nouveau dispositif de paiement, la paume de nos mains. L’empreinte veineuse de la main préalablement enregistrée pourra être reconnue par l’appareil et le paiement effectué. Cette technique de paiement a été mise en place à l’université de Lund en Suède. Il nécessite tout de même les 4 derniers chiffres du numéro de mobile avant l’apposition de la main. L’utilisation du téléphone reste donc tout de même indispensable.

Développé par des chercheurs de l’Université de la ville, cette technologie permet d’identifier pour chacun des bénévoles, la forme unique créée par les veines de sa main. Ainsi, lors d’une transaction, l’utilisateur place sa main sur la borne spéciale du magasin, afin de reconnaître son identité. Ensuite, tout ce que l’utilisateur doit faire est de taper le code PIN, pour confirmer le paiement.

Les chercheurs ont construit la Quixter, une start-up pour commercialiser cette technologie. En effet, l’abonnement au service est aussi très simple et rapide ; le volontaire doit simplement intégrer une copie numérique de la forme créée par les veines de sa paume dans son compte bancaire.

Comme la forme créée par les veines de la paume est unique à chaque personne, ces données biométriques ont déjà été utilisées à autres applications. Cependant, c’est la première fois que cette idée est appliquée pour un paiement électronique. La rapidité, la simplicité et les moyens de sécurisation des données de cette technologie sont les raisons pour lesquelles les banques et les 15 magasins sur le campus étaient convaincus à participer à l’installation des terminaux.

Source: www.Kathimerini.gr

 

DSC01153Stéphanie MIHAIL

Étudiante en M2 Droit de l’économie numérique à l’UdS, avocate en Grèce et membre du barreau d’Athènes.

LinkedIn couleur  Logo mail couleur

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.