E-santé : Lancement du premier fonds français Extens

« Extens » est le nouveau arrivé dans le domaine de l’e-santé en Europe de l’Ouest. Il s’agit d’un fond français créé par « Arnaud Houette » (ancien Président de Capsule Technologie, éditeur français de logiciel hospitalier) et « Quentin Jacomet » (directeur chez Turenne Capital).

e santé

Du fait que l’e-santé est considérée comme étant l’un des secteurs d’investissement les plus porteurs pour les années à venir en Europe de l’Ouest et que l’heure est favorable au développement de ce secteur d’activité qu’est l’informatisation des systèmes de santé (un chiffre pour illustrer la situation : 15 milliards d’euros en Europe en 2012), deux investisseurs « Arnaud Houette » et « Quentin Jacomet », ont il y a quelques mois fondé « Pegasus Development » qui a pris le nom d’ Extens pour son lancement officiel.

En effet, « Extens » est un fond d’investissement sous forme de tickets allant de 1 à 7 millions d’euros qui seront investi dans une dizaine de PME et de start-up éditrices de logiciels dans le domaine hospitalier ainsi que de solutions concernant les besoins de santé du patient connecté. Ces dernières sont choisies selon leur chiffre d’affaires qui devrait être supérieur à 1 million d’euros afin de déterminer celles qui seront rentables ou proches de l’être.

Un événement entièrement dédié au secteur de l’e-santé en Europe de l’Ouest. C’est la raison pour laquelle la stratégie du fonds d’investissement cible aussi bien les logiciels dits hospitaliers et les logiciels destinés aux professionnels de santé que les solutions autour du patient connecté et d’accompagnement des soins à domicile.

Dans cette optique, « Extens » organisera un premier closing qui se déroulera l’été prochain en faveur des investisseurs institutionnels, acteurs ou personnes concernées par le secteur de la santé.

De plus, « Extens » a réalisé un premier tour de table et l’une des thématiques est d’évaluer sa capacité de réaliser de premiers financements. Dans ce cadre, il évalue son marché cible à 200 sociétés en France qui se spécialisent dans les systèmes d’information clinique, la télémédecine, ainsi que les dossiers et applications patient.

D’après Quentin Jacomet, les prises en charge à domicile et la croissance de cette demande nécessitent de nouveaux outils. Il ajoute aussi, que le développement des maladies chroniques prises en charge à domicile et l’accroissement de la population dépendante, génèrent des besoins logiciels en matière de télésanté, téléassistance, télémédecine…

Au contraire du fonds « Sisa » (fonds sectoriel d’investissement de la Silver économie consacré aux services innovants destinés à la santé et à l’autonomie), « Extens » s’adresse notamment aux entreprises développant des logiciels hospitaliers et aux professionnels de santé. Un contexte favorable que confirme l’avis d’Arnaud Houette qui estime que la création de ses deux fonds est “une très bonne chose” dans un secteur qui “manque de financements” puisqu’ils peuvent  être complémentaires.

 

Loukmane ABOUSSAID

Étudiant en Commerce électronique, passionné de l’univers du web et concerné par le reporting et la visualisation des données.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.