L’open data 76, une vague de libération en Normandie

Depuis, le 20 février 2014, le département de la Seine-Maritime  s’est lancé dans une nouvelle politique consistant à libérer ses données numériques. 

le-portail-open-data-76

Source : http://www.seinemaritime.net

Nicolas Rouly, président du Département de laSeine Maritime, a ouvert un tout nouveau portail dénommé “Open data 76”. Ce portail s’inscrit dans le projet de territoire Seine-Maritime Imaginons 2020 qui a pour ambition de construire “un territoire citoyen vivant et engagé, animé par des acteurs publics performants et exemplaires “.

Rappelons que l’Open data consiste à rendre accessible au plus grand nombre (particuliers, PME…) l’ensemble des données publiques collectées par les administrations (la mise en place de l’open data constitue une obligation légale, depuis l’ordonnance du 6 juin 2005 instituant un droit à la réutilisation des données publiques).

Par conséquent, depuis février 2014, le département de la Seine-Maritime s’engage à fournir un libre accès à ses données numériques sur un portail unique consultable gratuitement et par quiconque à l’adresse suivante : www.opendata76.fr

Bien que l’accès à ces données soit pour l’instant limité à quelques domaines du fait de la nouveauté de la démarche, les thématiques sont déjà définies. Celles-ci traitent de l’ensemble des compétences du Département : l’administration et ses ressources, le cadre de vie et l’aménagement du territoire, la culture, la vie associative, la jeunesse, les sports et les loisirs, l’économie et l’emploi, l’éducation et la formation, le sanitaire et le social, les déplacements et la sécurité.

Ce catalogue est amené à s’enrichir au fur et à mesure grâce à la collaboration des diverses collectivités territoriales concernées et avec la mise à jour régulière des données.

Cette libération des données permettra à terme le développement économique du territoire normand. De nombreux projets, de nouveaux services et diverses applications mobiles sont déjà prévus à ce jour, réutilisant les données fournies par le portail Open data 76 afin de faciliter et améliorer la vie quotidienne des résidents normands.

Une nouvelle stratégie d’usages numériques est donc amenée à se développer et à se déployer, assurant ainsi le développement économique régional.

Bien que l’initiative suive l’exemple d’autres collectivités territoriales françaises telles que celle de Montpelier en 2011, on ne peut négliger les apports qu’engendreront à terme la libération des données numériques publiques sur l’économie et la qualité de la vie, sous condition que ces données respectent bien les principes d’égalité d’accès et de respect de la vie privée.

Jordan_MancelJordan MANCEL
Étudiant en Master 2 Droit de l’Économie Numérique
LinkedIn couleur

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.