Android Wear: le nouvel OS mobile de Google annonce les prochaines montres connectées

Mardi dernier, le géant de Mountain View a annoncé la mise à disposition des développeurs de son nouveau système d’exploitation dédié aux objets connectés. Deux constructeurs lui ont emboité le pas en dévoilant leur projet de montre connectée (Smartwatch) reposant sur Android Wear : le sud-coréen LG, ainsi que Motorola, racheté récemment par Lenovo.

Crédit Photo : CC BY developer.android

Crédit Photo : CC BY developer.android

Android Wear : une plateforme dédiée aux Smartwatches.

Nombreux sont les constructeurs qui ont déjà mis sur le marché des montres connectées: la plupart reposent sur Android pour son caractère ouvert, sa quantité d’applications disponibles, sa distribution gratuite par Google…Mais elles ont encore du mal à attirer un véritable public, notamment à cause de leur faible autonomie, des contraintes techniques ou des politiques tarifaires.
Google entend se repositionner sur ce marché en proposant une nouvelle version de son système Android : Android Wear. Il s’agirait d’une déclinaison plus légère permettant à l’utilisateur d’interagir principalement par la voix, anticipant des besoins de l’utilisateur par des informations contextualisées  avec une orientation poussée vers le domaine du monitoring de santé (quantify self)…

Dans un premier temps, le géant de Mountain View destine cette déclinaison au marché des montres connectées en annonçant des partenariats avec différents fabricants, dont deux ont présenté leurs projets : LG avec sa G Watch, et Motorola avec sa Moto 360.

Crédit photo: techliza.com

Crédit photo: techliza.com

Motorola semble avoir le projet le plus abouti, puisque la compagnie annonce une disponibilité prévue pour l’été 2014. Cette Smartwatch, caractérisée par sa forme circulaire se base sur Android Wear et plus particulièrement sur l’assistant personnel intelligent « Google Now », qui permet des recherches et des réponses à la voix, ainsi qu’une anticipation des besoins de l’utilisateur selon ses habitudes.

Android Wear : se positionner comme l’OS leader des accessoires connectés?

Nombreux sont les systèmes d’exploitation dédiés aux smartphones et autres tablettes : Firefox OS, iOS, Android, Windows Phone 8. Mais l’idée de rendre les objets intelligents oblige les acteurs à repenser l’intégration de leurs OS mobiles.
Dans ce contexte, on évoque depuis de nombreux mois, l’arrivée prochaine d’Android (suite à l’annonce de la création du consortium Open Automotive Alliance autour de Google) ou d’iOS (« iOS in the car » porté par Apple) dans les voitures. Les usagers pourraient bénéficier d’une vaste offre de services se basant en particulier sur les différents magasins d’applications mobiles .Impossible pour ces acteurs de laisser filer le marché des objets connectés, les sommes en jeux seraient trop importantes :

Les chiffres clés:
source: usine-digitale.fr

  • 26 milliards d’objets connectés dans le monde en 2020 selon Gartner (80 milliards selon l’Iodate).
  • 300 milliards de dollars de chiffre d’affaires générés en 2020 par les produits et services associés, selon Gartner.
  • 1 900 milliards de dollars d’opportunités d’affaires créées dans l’économie en 2020 selon Gartner (14 600 milliards de dollars selon Cisco).

Les OS mobiles : pièces maîtresses pour se positionner sur le marché des objets connectés.

A côté des firmes développant des systèmes d’exploitation, les fabricants innovent pour rendre les objets toujours plus intelligents. Le CES 2014 de Las Vegas a été riche en nouveaux  produits connectés ; du frigo à la brosse à dents, de la raquette de tennis à la montre. Des annonces qui se sont poursuivies au Mobile World Congress fin février, en particulier dans le domaine des bracelets connectés, dédiés au fitness et au bien-être, et celui des Smartwatches.

Ces annonces, qui pourraient représenter les prémices d’une nouvelle guerre autour des OS mobiles, se cristallisent dans un premier temps sur les montres connectées. Google, qui vient de présenter Android wear, devrait proposer lui-même, cette année et selon certaines rumeurs, une montre connectée. Il en va de même pour Apple qui multiplie les brevets dans ce même domaine. Il faudrait également s’intéresser à Samsung, un des premiers acteurs à avoir sorti une Smartwatch, à savoir la Galaxy Gear reposant sur Android, provoquant néanmoins un succès plus que mitigé. Ses critiques ont été nombreuses, notamment du côté de l’autonomie et de la nécessité de l’utiliser avec certains appareils du constructeur pour profiter pleinement de ses fonctions.
Samsung renouvelle l’expérience en 2014, en annonçant des montres connectées animées par un OS maison : « TIZEN ». Ceci semble consacrer la volonté du Sud-Coréen d’accroître son indépendance vis-à-vis d’Android, notamment dans le domaine des Smartphones futurs.

 

link thomas

Thomas BRODHAG

Etudiant en Master 2 Gestion et Droit de l’Economie Numérique à l’Université de Strasbourg.
Je suis passionné de nouvelles technologies, du droit qui les
encadre et plus particulièrement par la propriété intellectuelle.

logo Twitter couleur   LinkedIn couleur   Logo mail couleur

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.