Le développement de la téléprésence

Après le développement du télétravail et de la visioconférence, pratiques devenues aujourd’hui incontournables dans le monde de l’entreprise, un nouveau concept arrive sur le marché : la télé-présence.

Ce nouveau concept, appuyé par le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication, permettra à terme d’être présent physiquement et à distance, par l’intermédiaire d’un robot, aux nombreux événements marquants de nos vies. La technologie facilitera également la présence des salariés aux réunions professionnelles à distance tout en économisant les coûts de déplacement.

Source : www.photo-libre.fr

Source : www.photo-libre.fr

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir se faire remplacer à l’école ou au travail ?

Quelques adolescents handicapés ou malades bénéficieront dès la rentrée prochaine du tout nouveau système informatique de télé-présence. Ils auront la possibilité de pouvoir, sans sortir de chez eux, assister aux cours à l’aide d’un simple ordinateur connecté.

Trois lycées de la région Rhône-Alpes testeront pour cette occasion le dernier né de l’industrie robotique pendant une durée de deux ans. En effet, un nouveau robot d’assistance, capable de simuler physiquement l’attitude d’une personne réelle et d’interagir tactilement avec son environnement, permettra aux adolescents sélectionnés d’étudier à distance.

Le robot représentera l’élève auprès de son professeur, lui permettant de suivre le cours, d’intervenir oralement grâce à des haut-parleurs intégrés, de pointer une zone du tableau avec un pointeur lumineux ou de réaliser des présentations numériques devant la classe. Equipé de deux roues, le robot pourra également sortir de la salle de classe pour  accompagner ses camarades en récréation.

La mobilité, les caméras et les haut-parleurs seront contrôlés à distance par l’élève incapable de se déplacer. Un ordinateur connecté au réseau ADSL suffira pour cela.

Ce projet innovant est cependant contrarié par son coût. Il est nécessaire de compter plus de 12 000 euros par robot utilisé.

Néanmoins, cette expérience devra, si elle s’avère concluante au terme des deux années, déboucher sur un possible déploiement national de cette initiative et un développement à moindre coût de la technologie.

Intéressé par cette technologie, le monde de l’entreprise s‘est déjà manifesté pour l’accueillir à bras ouverts. La télé-présence physique est susceptible d’être adaptée pour permettre la présence aux réunions et conférences à distance.

Jordan_MancelJordan MANCEL
Étudiant en Master 2 Droit de l’Économie Numérique
LinkedIn couleur

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.