Les Smarthomes peuvent-elles envahir notre vie quotidienne comme les smartphones ?

Les smartphones montrent bien à quelle vitesse les technologies relativement récentes peuvent s’imposer comme des accessoires indispensables à beaucoup d’entre nous. C’est vrai, les smartphones sont très pratiques avec la caméra intégrée, l’accès internet, l’agenda électronique… Imaginons le même principe en format plus grand, une maison entière bourrée de ces merveilles de technologies modernes, il s’agit d’une smarthome, une maison intelligente. 

Smarthome

Crédits photo : www.w3c.fr/en-route-pour-la-maison-connectee/

 Qu’est-ce qui fait la différence entre cette maison dite “intelligente” et une maison classique ? En quoi serait-elle une maison “intelligente” ?

Les meubles et les équipements n’ont rien d’intelligent évidement, l’intelligence de ces maisons consiste à connecter les différents équipements entre eux. Avec une simple tablette tactile on peut contrôler toute la maison : démarrer le lave linge, vérifier l’état des appareils tout en regardant la télévision. On peut donc à tout moment savoir à quel stade est le lave linge en préparant notre tasse de thé le soir, et le matin on peut allumer la machine à café depuis le lit. Toutes les pièces de la maison sont équipées de sondes thermiques qui servent de détecteurs de présence et permettent d’ajuster la température ambiante dans chaque pièce. Certaines zones de la maison sont équipées de caméras et d’un dispositif de sécurité pour surveiller la maison quand il n’y a personne. Pour des raisons pratiques, l’écran de contrôle central de la maison est installé dans un lieu de passage, par exemple près de la porte d’entrée. Il permet de savoir si les portes et les fenêtres sont fermées, si la lumière est éteinte et quelles sont les pièces qui sont occupées. Grâce à cet écran, on peut régler les températures dans chaque pièce, on peut monter ou descendre les volets et aussi régler les températures de la chaudière. Le système nous renseigne sur la température de l’eau dans le circuit du chauffage, on peut afficher la consommation d’eau du jour même ou de la veille.     

La smarthome, une construction contemporaine banale à première vue, mais à l’intérieur la maison intelligente est truffée d’électronique. Une technologie au service des habitants pour limiter les pertes d’énergie par exemple. Lors de l’ouverture d’une fenêtre, l’ordinateur central informé par le biais du détecteur d’ouverture ajuste le chauffage dans la pièce concernée, et la température ambiante est réduite jusqu’à la fermeture de la fenêtre. Grâce à ce dispositif, la maison intelligente économise jusqu’à 30% de perte d’énergie. Un écran de contrôle permet de consulter la consommation en électricité : la consommation en temps réel et celle de la veille. Dans les pièces inoccupées, l’ordinateur central éteint les lumières au bout de vingt minutes, sur demande un éclairage tamisé facilite les déplacements nocturnes à l’intérieur de la maison.
Au niveau de la sécurité, chaque habitant possède son badge électronique. L’ordinateur central sait à tout instant qui est présent dans la maison et peut en informer les propriétaires par SMS.  

Comment piloter la smarthome à l’aide d’un smartphone ?  

En téléchargeant une application de gestion domotique à distance, on peut éteindre la lumière, faire démarrer le sèche-linge, verrouiller les portes et les fenêtres…La maison travaille pendant que ses propriétaires se reposent ou sont au travail. Mais tout cela n’est qu’un début, les ingénieurs travaillent déjà sur des systèmes beaucoup plus sophistiqués. L’assistant domestique virtuel pilotera la maison intelligente du futur. Les scientifiques essayent de développer des systèmes d’avant-garde en matière de confort et de sécurité de l’habitat. Là aussi, la gestion de l’énergie est une priorité, comment les systèmes intelligents peuvent-ils contribuer à réduire la consommation de l’électricité ? D’une utilisation intuitive, ils doivent permettre aux usagers d’identifier rapidement les sources de gaspillage. Les programmes mis au point par les scientifiques permettent d’afficher la consommation électrique de chaque appareil en temps réel, un vrai progrès car les compteurs actuels n’affichent qu’une consommation globale. Sur l’écran de contrôle, l’assistant virtuel affiche la consommation et le bilan énergétique des appareils électriques. Le système peut vous conseiller d’utiliser une ampoule basse consommation qui permettra d’économiser 50 euros par an.
Autre exemple, le chauffage électrique réglé à pleine puissance entrainera l’intervention du système virtuel domestique qui contribuera à baisser la puissance tout en gardant la température adéquate pour les pièces. Ces systèmes doivent être faciles à utiliser, économiques et fiables.

L’usager ne doit pas les voir comme une tutelle, au contraire ces dispositifs sont un soutien et une aide au quotidien.   

 

 

Hakim Bouaraba

Hakim BOUARABA

Etudiant en Master 2 Commerce électronique à l’Université de Strasbourg, je suis passionné par le domaine du numérique, les innovations technologiques et le droit de l’internet.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.