Chronologie des médias : vers une réduction des délais ?

Le mercredi 8 janvier 2014, René Bonnell, ancien dirigeant du groupe Gaumont, a présenté un rapport proposant 50 mesures pour adapter le financement de la production et de la distribution dans le cinéma à l’heure du numérique. Parmi ces mesures, le rapport propose de réformer les délais prévus par la chronologie des médias afin de favoriser le développement de l’offre de vidéo à la demande en France.

En effet, la sortie d’un film en France est imposée par la chronologie des médias. Ainsi, un film ne pourra sortir à la télévision ou en DVD qu’après un certain nombre de mois, déterminés par la loi. Ainsi, alors qu’un film pourra être trouvé de manière illégale en P2P ou en téléchargement direct dès sa sortie en salles, il faudra attendre plus de 4 mois afin de pouvoir le regarder en streaming via un service de VoD, et plus de 36 mois (soit 3 ans) pour pouvoir acheter sa version numérique en ligne…

La VoD (ou vidéo à la demande) est une technique de diffusion de contenus de vidéos, sur Internet, à la télévision ou encore par le biais de la téléphonie mobile. Celle-ci s’est développée en parallèle du téléchargement, depuis le début des années 2000, suite à l’apparition des accès très haut débit. Les offres de VoD existent déjà en France, mais elles sont relativement méconnues et peu utilisées par les internautes. Par ailleurs, les offres de VoD sont jugées relativement inadaptées aux besoins des internautes, notamment parce que les séries et les films sont disponibles tardivement.

Ainsi, en ce qui concerne l’offre de vidéo à la demande, le rapport Bonnell reprend les propositions du rapport Lescure et propose d’avancer la date de mise à disposition des films, afin d’augmenter l’attractivité de ces services. Ainsi, les délais passeraient de 4 à 3 mois pour la location (streaming) et de 36 à 18 mois pour l’achat (téléchargement).

Aux États-Unis, où une telle chronologie des médias n’existe pas, les offres de VoD connaissent un beau développement, en témoignent le succès de plateformes comme Netflix ou Hulu. Netflix est une plateforme de VoD américaine, offrant l’accès à un large catalogue de films et de séries en illimité, contre 7,99 dollars par mois. En octobre 2013, Netflix a annoncé avoir atteint les 40 millions d’abonnés (dans 41 pays), et le 1er février 2013, pour la première fois, une série a été diffusée en exclusivité sur Netflix. Il semblerait que Netflix veuille conquérir la France en 2014, et si les propositions du rapport Bonnell sont adoptées, cela risque de l’y aider.

(source : tested.com)

(source : tested.com)

Petite photo blogSégolène DELMAS

Etudiante en Master 2 Droit de l’Economie Numérique à l’Université de Strasbourg

LinkedIn couleur Logo mail couleur

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.