Le Bitcoin, qu’en est-il aujourd’hui ?

 Est-ce que la monnaie virtuelle est une bulle financière — c’est une question que tout le monde se pose aujourd’hui.

1.jpg

Source image — http://www.kaldata.com/

 

Le Bitcoin suscite un grand intérêt. Aujourd’hui, sa valeur augmente chaque jour. Après que les États-Unis, le Canada, l’Allemagne et la Grande-Bretagne l’ont reconnu, son avenir parait encore plus intéressant. La valeur d’un Bitcoin a dépassé 1000 $ pour la première fois depuis son apparition. Elle n’a cessé d’augmenter après que le Sénat américain a déclaré la monnaie virtuelle comme «un moyen financier légitime».

Avec la hausse du taux d’échange du Bitcoin, il est de plus en plus compliqué de les gagner de manière traditionnelle — avec un ordinateur ordinaire. En effet, la complexité des calculs qui permettent de les gagner augmente de façon exponentielle. Calculer avec l’unité centrale de traitement (processeur) d’un ordinateur traditionnel prend énormément de temps et ce n’est pas rentable. En plus, les Bitcoins obtenus ne couvrent même pas le coût de l’électricité dépensée.

 Au début de l’année, les calculs à l’aide de processeurs graphiques sont devenus inefficaces. Maintenant, on utilise des cartes spéciales ASIC. Ces cartes sont loin d’être aussi universelles que les ordinateurs. Elles servent à calculer les équations avec lesquelles on obtient des Bitcoins. Mais ces cartes brûlent une quantité importante d’énergie à l’échelle mondiale.

Actuellement dans le monde, il y a environ 11 millions de Bitcoins et un flux régulier d’environ 3600 nouvelles pièces par jour. La question que chacun se pose aujourd’hui est de savoir si cette monnaie virtuelle vaut le prix ou si c’est tout simplement une bulle financière. Selon les experts, une appréciation rapide du Bitcoin représente un risque élevé et peut conduire à une baisse drastique de sa valeur ou compromettre pour toujours la monnaie virtuelle.

Une petite entreprise britannique appelée Blueniop a lancé un projet de collecte de fonds sur  la plate-forme Kickstarter.  Son but est de collecter 35 000 £ pour la fabrication des cartes spéciales pour le paiement avec des Bitcoins. La carte elle-même sera nommée «nioCard» et elle aura une capacité de 2 Go intégrés et un capteur pour la chaleur. Les cartes de paiement avec la monnaie virtuelle vont fonctionner juste avec une touche sur le terminal point de vente. Elles seront compatibles avec tous les portefeuilles Bitcoins d’Android et d’iOS. Néanmoins, les dispositifs devront utiliser une technologie NFC qui représente encore un problème pour le moment.

Venelina KONDEVA, Etudiante en M2 Commerce électronique à l’Université de Strasbourg

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.