L’impact du Black Friday et du Cyber Monday sur le e-commerce

Traditionnellement, la période d’achat des fêtes de fin d’année aux Etats-Unis commence par la fameuse journée de soldes appelée le Black Friday. Nombreux sont les magasins proposant des promotions intéressantes sur leurs articles en boutique. Mais depuis quelques années, le e-commerce n’est pas en reste et profite de cet événement qu’il prolonge avec le Cyber Monday.

lelongSource : http://e27.co/lelong-ready-for-black-friday-tomorrow-cyber-monday-follows/

Le Black Friday : un concept qui évolue ces dernières années

Le Black Friday est la journée à ne pas manquer aux Etats-Unis. Elle succède à Thanksgiving, fête traditionnelle célébrée le quatrième jeudi de novembre par les américains autour d’un repas familial. Mais surtout, le Black Friday ou Vendredi Noir marque un tournant dans la période des achats des fêtes de fin d’année dans les magasins avec l’arrivée des soldes. Cette journée permettrait aux commerçants de réaliser un chiffre d’affaires important. Il leur ferait éponger tout déficit économique accumulé durant l’année. Les comptes ne seraient plus “dans le rouge” mais “écrits en noir”.Aujourd’hui, les choses ont changé : les ménages américains modifient leur mode de consommation durant cette période. Non seulement, ils ont tendance à commencer leurs achats dès le jeudi du Thanksgiving mais également à acheter à la fois en magasins et sur Internet à la recherche de “bonnes affaires”. Cela est d’autant plus vrai que l’événement se prolonge jusqu’au lundi suivant, voire davantage pour certaines marques. Néanmoins, le Black Friday 2013 apparaît décevant compte tenu de la crise économique qui affecte la plupart des citoyens américains. En dépit d’une hausse de la fréquentation des magasins (réels et virtuels), leurs dépenses individuelles ont diminué. Une première depuis 2009 selon la National Retail Federation, fédération américaine de la distribution.

Cependant, les ventes en ligne ne cessent d’augmenter lors de cet événement. Elles sont passées récemment de 40,7% du total des ventes en 2012 à 43,7 % en 2013. Plus d’un milliard de dollars (730 millions d’euros) a été dépensé lors d’achats en ligne le jour du Black Friday. Il s’agit d’une hausse de 15 % par rapport au Black Friday 2012 selon Comscore, institut d’analyses spécialisé dans le marketing lié aux entreprises vendant sur Internet.  Les ventes en ligne la veille ont été importantes aussi, à hauteur de 766 millions de dollars (559 millions d’euros), soit + 21 % pour le seul jour de “Thanksgiving” 2013 comparé à celui de 2012. Sur ces deux jours, les ventes en ligne ont représenté 3 milliards de dollars (2,2 milliards d’euros). De plus, la part des achats en ligne effectués depuis un mobile n’est pas négligeable. Sur quatre produits vendus en ligne, un fut acheté depuis une tablette ou un smartphone lors de Thanksgiving. Mieux encore, 37 % des produits vendus en ligne sur l’ensemble de la période du jeudi au dimanche l’ont été depuis un mobile. Il s’agit d’une hausse de 9 points par rapport à 2012. Parmi eux, 82 % l’étaient depuis un terminal d’Apple contre 18 % pour Android. Deux fois plus d’achats en ligne sur mobile sont à comptabiliser via Iphone ou Ipad que par Androïd.

“Les consommateurs ont acheté deux fois plus de produits en ligne via leur tablette plutôt que depuis leur smartphone”

http://www.cmo.com/content/dam/CMO_Other/ADI/MobileByDay.jpg

Source: http://blogs.adobe.com/digitalmarketing/digital-index/shopping-in-a-digital-world-cyber-monday-blows-past-2b-in-online-sales/

 Le “Cyber Monday” : journée phare pour les achats en ligne

Cette période du Black Friday se prolonge notamment avec le Cyber Monday qui est exclusivement consacré cette fois-ci aux promotions sur les sites d’e-commerce. Le concept est assez récent, datant de 2005 aux Etats-Unis. Il a été étendu à d’autres pays comme le Canada, le Chili, l’Espagne, le Royaume-Uni, et est arrivé en France en 2008. En France, le phénomène est moins marqué qu’aux Etats-Unis, mais certains e-marchands proposent également des réductions pour le “Black Friday” comme Apple, Darty, La Fnac, SFR, Electronic Arts, La Redoute ou Rue du commerce. D’autres vont plus loin en prolongeant le Black Friday par des tarifs avantageux pour leurs clients en ligne lors du Cyber Monday. Amazon et PriceMinister en sont des exemples. Enfin, Cdiscount n’hésite pas à étendre ses soldes pendant plusieurs semaines encore.

En 2013, un nouveau record de ventes en ligne vient d’être estimé par ComScore à hauteur de 1,7 milliard de dollars (1,24 milliard d’euros) aux Etats-Unis. Il s’agit d’une hausse de 18 % par rapport au Cyber Monday de 2012.

Le e-commerce devient donc un moyen de plus en plus prisé par les consommateurs lors de la période des soldes liées aux achats des fêtes de fin d’année, comme le prouve l’ensemble de ces statistiques. Plusieurs raisons expliquent cette réussite. D’une part, les clients évitent la foule et les files d’attente interminables. D’autre part, ils bénéficient de remises plus importantes ou de réductions sur des produits non disponibles dans les boutiques physiques. Ainsi, le Black Friday sur Internet et le Cyber Monday se sont exportés dans le monde, leur promettant encore de beaux jours devant eux. Mais attention aux cyber-escrocs ou faux vendeurs en ligne qui peuvent profiter de cet événement…

Thomas PERRIN
Etudiant en Master 2 Droit de l’économie numérique à l’université de Strasbourg (67)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.