L’achat des meubles en ligne, de plus en plus fréquent en Allemagne

Le e-commerce de meubles est en plein essor en Allemagne. La revue « Möbelkultur » compte déjà plus de 180 distributeurs actifs sur le web. Par rapport à 2012, le marché de l’ameublement a connu une croissance de plus de 40% selon une étude menée par l’IFH (Institut für Handelsforschung) en 2013.

Article 4Source image : Home24

La plupart des gens optent encore pour l’achat de leurs meubles en magasin physique. Néanmoins la croissance du e-commerce du mobilier soulignée par l’IFH en 2013 n’est pas négligeable. Les meubles sont en train de conquérir le web.

Le volume total du mobilier et des accessoires de décoration en ligne est estimé à 28 milliards d’euros selon l’IFH. Les modèles de meubles disponibles ne cessent d’augmenter : des tables, des chaises, des armoires, des canapés et même des cuisines sont disponibles sur Internet. Aujourd’hui les produits les plus populaires sont les tables, les chaises et les bancs. Le e-commerce des meubles a atteint la somme de 627 millions d’euros en 2012. Selon les prévisions de l’IFH, ces ventes devraient atteindre environ 900 millions d’euros en 2013. D’après un consultant de l’IFH, ce marché a encore un potentiel énorme.

L’achat de meubles en ligne devient quotidien

L’IFH a aussi mené une enquête auprès des consommateurs. Ainsi, 60% des personnes interrogées pensent que la vente en ligne des meubles est aussi banale que la commande de chaussures ou de vêtements. Une personne sur cinq est prête à acheter de tels objets sur internet, bien que 16% des personnes restent encore sceptiques.

Déjà au début de l’année, une autre étude menée par Bitkom avait déterminé que la vente en ligne des meubles commencerait à croître. A cette époque, 23% de la population allemande avait déjà commandé du mobilier sur Internet. Cela équivaut à environ 12 millions d’habitants, soit 4 millions d’acheteurs de plus qu’en 2011. Forsa a aussi démontré par une étude que les acheteurs les plus fréquents ont entre 30 à 49 ans, mais 19% de acheteurs ont entre 50 et 64 ans, ce qui ne peut pas être négligé.

Notre société est en train de se digitaliser. Depuis plusieurs années les chaussures, les vêtements et les produits technologiques entre autres ont trouvé leur place sur le net. Les meubles sont en train de s’installer petit à petit. Quel sera le prochain gros volume à apparaître en vente en ligne ? Et quels en sont les enjeux pour notre économie ?

 

fabioFabio MARTINS-CERQUEIRA
Étudiant en M2 Commerce électronique, passionné de nouvelles technologies, de sport et de tout ce qui touche au monde des communications/marketing.
logo Twitter couleurLinkedIn couleur Logo mail couleur

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.