L’Oculus Rift : masque de réalité virtuelle à 360° révolutionnant le jeu vidéo et la NASA

On rêve depuis des décennies de lunettes qui nous plongent littéralement dans la réalité virtuelle. Désormais, voyager dans l’espace-temps est possible en mettant simplement l’Oculus Rift sur le bout du nez. Ce bijou de technologie apparaît comme la prochaine étape de l’innovation vidéo ludique, mais aussi comme un outil novateur pour les ingénieurs de la NASA.

oculusGoogle Glass, Vuzix et maintenant Oculus Rift. Autant de noms qui prouvent que les lunettes de réalité augmentée vont nous éblouir en 2014. Le casque de réalité virtuelle Oculus Rift, quant à lui, n’a rien à envier à ses rivaux. Il marque le pas et sa différence en proposant une réalité virtuelle qui permet une immersion totale dans un environnement 3D à 360°.

Un projet prometteur

Derrière ce nom se cache une véritable révolution technologique qui a séduit les internautes. Le projet a été financé grâce à la plateforme de crowdfunding (finance participative) Kickstarter et a récolté plus de 10 fois la somme initialement prévue, soit plus de 2,4 millions de dollars.

L’appareil se présente sous une forme qui s’approche d’un masque de ski de haute technologie. Mais ne descendez pas les pistes avec car vous ne verrez rien d’autre qu’un monde virtuel. En effet, ce casque est équipé d’un écran LCD et de deux lentilles fixées devant chaque œil afin d’obtenir numériquement une vision 3D. Le casque reste néanmoins léger et confortable et offre une expérience d’immersion exceptionnelle. Le résultat est si réaliste que l’oreille interne s’en trouve perturbée. Cela peut parfois engendrer une perte d’équilibre, voire une sorte de léger malaise que l’on retrouve dans le mal des transports.

Brendan Iribe, PDG d’Oculus VR, a confirmé récemment une sortie courant 2014 du casque de réalité virtuelle pour un prix d’environ 300 dollars. Mais qu’en est-il des supports d’utilisation ? Le PDG a indiqué que le casque sera compatible PC, ainsi que pour les terminaux Android. De même, Mac et Linux devraient pouvoir supporter le matériel. Il apparaît néanmoins que les consoles dites « Next Gen » ne seront pas utilisables avec l’Oculus Rift. Selon son créateur Palmer Luckey, les deux nouvelles consoles de salon (la PS4 et la Xbox One) sont trop limitées et disposent d’une structure trop fermée pour accueillir le casque de réalité virtuelle. Le problème est de l’ordre de l’innovation. On a d’un côté l’Oculus Rift qui sera en constante évolution, ce qui correspond mieux aux structures changeantes des PC, et de l’autre des consoles de salon qui n’évolueront pas en puissance durant les prochaines années.

L’Oculus Rift pour visiter Mars

Parfois les ingénieurs de la NASA ont un besoin de prendre l’air. Pourquoi ne pas le faire à la surface de Mars ? Un rêve rendu encore une fois possible grâce à l’Oculus Rift. Les ingénieurs de l’agence américaine se sont donc procurés un kit de développement combiné au système Omni (tapis roulant statique) afin de pouvoir explorer Mars grâce aux nombreuses images collectées par le robot spatial Curiosity et ses trois satellites accompagnateurs. Il nous est désormais possible d’imaginer que ces technologies seront un jour disponibles pour le grand public. Après un bon café, pourquoi ne pas aller faire un tour sur Mars ?

32aa8f02daf11cfbf3a0d947d9fa1081

Roland MÉRELLE
Étudiant en droit de l’économie numérique passionné par les nouvelles technologies, la communication/marketing, la propriété intellectuelle, ainsi que  la création de sites web et leurs référencements. Vous pouvez consulter mon profil sur Linkedin et Twitter ou me joindre par Mail

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.