La construction d’un nouveau datacenter dans la baie de San Francisco

Le journal CNET a rapporté la semaine dernière que Google construirait un datacenter sur une barge dans la baie de San Francisco.

C’est sur une barge au bout de Treasure Island, dans la baie de San Francisco qu’apparait une structure pour le moins originale. Composée de plusieurs conteneurs de fret, s’élevant sur plusieurs étages et mesurant environ 80 mètres de long, cette barge serait d’après des experts un lieu propice pour placer un datacenter. En effet, placer ce type d’installation sur une barge permettrait d’accéder à une quantité d’eau nécessaire pour refroidir les nombreux serveurs.

Toutefois, Google n’a pas confirmé l’information et préfère ne pas commenter la rumeur. Mais la détention du brevet par Google depuis 2009 pour « une plateforme flottante pour un data center » tend à conclure que cette construction serait bien un futur centre de données.

06759516-photo-google-datacenter-flottant.jpg

Crédit photo : Google

Le brevet montre les différents avantages de cette construction flottante. L’un d’entre eux est le système permettant à la future plateforme de produire sa propre énergie grâce aux mouvements des vagues. De plus, ce type de data center serait beaucoup plus facile à déplacer afin de répondre à la demande.

Le chantier dans lequel se réalise cette structure est bien défendu et reste complètement secret. Tout enregistrement est interdit au point qu’un panneau annonce à l’entrée du chantier que tout appareil d’enregistrement peut être confisqué. De plus, le journaliste de CNET explique qu’alors qu’il se rapprochait du chantier, celui-ci se faisait surveiller à l’aide de jumelles. Ainsi un doute plane encore quant à la nature de la structure.

Il apparaitrait également qu’une construction similaire peut être aperçue dans le port de Portland dans le Maine. Plusieurs questions se posent alors : Google serait-il en train de construire plusieurs datacenters et si oui combien ?

 

Victoria Lafay
Etudiante en Droit de l’économie numérique

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.