5 endroits où le e-commerce est en plein essor

Ce qui caractérise un marché qui est prêt pour le e-commerce, ce n’est pas la taille d’un pays, sa population ou son revenu par habitant, ni même le montant que ses habitants dépensent en biens chaque année – même si ceux-ci jouent tous un rôle.

Prenez la Corée du Sud par exemple, qui s’est classée quatrième sur la liste des pays placés pour l’expansion du e-commerce dans l’étude Forrester de 2013. Comparé à d’autres sur la pays sur la liste, la Corée du Sud a un revenu assez moyen par habitant de 22.000 dollars par an. Mais ses consommateurs sont prêts à dépenser sur internet et sont habitués et friands de nouvelles technologies. Le soutien du gouvernement est un autre indicateur positif: le pays a régularisé la croissance des grands magasins d’escompte, interdisant par exemple les services de navette gratuites pour les acheteurs dans les zones reculées, ce qui ouvre la voie à des petites entreprises de commerce électronique.

Les autres candidats surprenants pour faire la liste des 10 meilleurs étaient les Pays-Bas, la Norvège, Singapour et la Suède – surprenant car ils ont tous des économies matures (contre, disons, le Brésil ou la Chine ) et une population relativement faible. D’autres variables, y compris les attitudes des consommateurs, une volonté d’utiliser des cartes de crédit et de débit au lieu d’argent, et une infrastructure de messagerie solide jouent tous un rôle.

Voici les 10 marchés qui présentent les plus grandes opportunités pour le e-commerce à court terme, selon Forrester:

  1. États-Unis
  2. Chine
  3. Japon
  4. Corée du Sud
  5. Royaume-Uni
  6. Allemagne
  7. Pays-Bas
  8. Norvège
  9. Singapour
  10. Suède

 

image00

Source : « Forrester Readiness Index : e-Commerce Global Study 2013 »

 

Les États-Unis devancent la Chine par une grande marge, dans l’étude Forrester, avec un score de 73,4 contre 51,1. Bien qu’ils soient les deux plus grands marchés de détail dans le monde, plus de la moitié des consommateurs américains achètent en ligne, contre un cinquième des Chinois.

Le Japon est un autre cas intéressant. Malgré que la taille du marché de détail au Japon soit de la moitié de celle des États-Unis, ses consommateurs sont riches et dépensent beaucoup sur les produits non alimentaires, faisant du Japon le troisième plus grand marché de détail dans le monde.

 

Juan Portilla

Etudiant en M2 Commerce électronique et Assistant e-marketing et SEO/SEM chez Advisa Digital Agency.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.