Pourquoi des développeurs s’intéressent-ils à la presse?

Les programmeurs autodidactes,concepteurs web et gestionnaires de projets web, programmeurs qui militent dans la communauté du logiciel libre ou militants de l’open data: dans ces derniers temps nous remarquons un accru intérêt des ses programmeurs du web pour le milieu journalistique.

Malgré la diversité de leurs parcours et de leurs compétences, ils sont plus attachés et curieux à l’égard du hacking, ils se caracterisent comme des passionnés d’informatique pour qui la programmation est l’expression d’une identité.

Pour ces programmeurs du web, la presse les intéressent parce qu’elle est une des instances fondamentales de production et de circulation de l’information. Elle permet de promouvoir une idée défendue, de la mettre en valeur et pouvoir la faire circuler plus rapidement.

Mais cet engagement s’explique aussi par l’intérêt technologique que représente à leurs yeux le secteur de la presse. L’excellence technologique est une norme fondamentale pour ces hackers qui voient là un endroit idéal pour expérimenter et innover en matière de programmation rapide.

Dans un premier temps, ces programmeurs du web pensaient que le web permettait de se passer des journalistes qui sont les pionniers de l’information dans le monde, ils cherchent maintenant à s’approcher plus aux journalistes afin de construire des nouvelles relations. Dans cette optique nous pouvons affirmer que le monde de la presse et le hacking est riche de promesse.

En somme, il est trop tôt pour savoir de quelle manière ces rapprochements parviendront à se stabiliser et à se distinguer dans le monde de la presse en ligne. Mais il faut noté que la contribution spécifique des programmeurs et des systèmes d’informations à beaucoup contribuer à l’évolution et à la transformation du milieu journalistique.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.