Les français préfèrent acheter en boutique : le e-commerce pas encore complètement dans les mœurs ?

Une récente étude Ipsos datant du 29/04/2013 publie des chiffres surprenant, en effet 72% des français préfèrent faire leurs achats en magasin plutôt qu’en ligne.

Ainsi, malgré l’essor du commerce en ligne, bon nombre de français restent attachés à un désir de faire ses achats en boutique. 95% des sondés déclarent acheter souvent en magasin, l’alimentation arrive en tête de ligne avec 89% des français qui achètent leurs aliments en magasin, secondé par les vêtements avec  60% des clients qui achètent en boutique. Selon cette étude, même les produits habituellement achetés sur internet (28%) restent encore à 40% achetés en magasins.

Nous pouvons nous apercevoir que les clients sont encore très sensibles à la dimension humaine valorisant les contacts humains et l’aspect convivial des boutiques, en effet c’est ce qui justifie leur préférence à 92%, suivi de près par la qualité de l’accueil en magasin pour 88%. Force est de constater que le manque de chaleur humaine est un sérieux frein pour 84% des sondés. La possibilité de pouvoir toucher et essayer les produits est un argument de poids pour 78% des personnes sondées.

Ipsos commente son étude en expliquant : “Les Français craignent de vivre dans un monde déshumanisé et désincarné (…) Ils cherchent à être de plus en plus accompagnés dans leurs actes d’achat, surtout lorsque le prix est conséquent. Ils restent très attachés aux expériences de la vie réelle, plus intenses, plus surprenantes, plus humaines »

Source:www.freegreatpicture.com

Malgré ce constat, la part d’achats sur internet et via les Smartphones, actuellement de 8%, est en constante progression, le commerce en ligne remporte la palme de la praticité (95%), en effet de nouvelles pratiques émergent et la livraison ou l’immédiateté des achats gagnent du terrain.

Dans cette optique, plusieurs boutiques redoublent désormais d’innovations (tablettes tactiles en magasin), de services (livraison gratuite) ou d’animations (ateliers) pour attirer les consommateurs, en misant sur la dimension plaisir et les conseils personnalisés.

“Le magasin du futur doit combiner proximité et technologies et faire preuve d’originalité pour transformer les clients potentiels en acheteurs réel”, souligne une étude Fujitsu auprès des commerçants français qui estiment à 94% qu’ils doivent devenir des “fournisseurs de services et non plus uniquement des vendeurs”.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.