Quand Smartphone et sécurité routière peuvent faire bon ménage

Tester son niveau d’éveil avant de prendre le volant, à l’aune d’un long trajet ou lors d’une pause, cette initiative proposée par Vinci semble indispensable aux conducteurs. Si de nombreuses aires de repos se transforment, lors des jours de grands départs en vacances, en zone de sensibilisation des conducteurs à la fatigue au volant, cette application pourrait participer à la modification des comportements.

Source : SantéMédecine.net

C’est au Centre d’investigations neurocognitives et neurophysiologiques (Ci2N) de l’université de Strasbourg que l’on doit la création de ce test, simple et rapide, permettant de vérifier son niveau d’éveil.

Les statistiques démontrent qu’un accident sur trois est dû à la somnolence, c’est ainsi que ce genre d’application peut aider le conducteur à vérifier son niveau de fatigue. Certes, le test n’est pas infaillible mais il semble être un atout utile lors de longs trajets.

L’application vous permet d’enregistrer votre niveau de réactivité au téléchargement afin d’avoir un niveau de référence, ensuite, lorsque vous êtes amené à prendre la route, que vous doutez de vos capacités, vous pouvez entamer un test,  une minute trente plus tard, l’application rend son verdict. Si votre réactivité n’est pas jugée bonne, le test vous incite à faire une sieste d’une vingtaine de minutes afin de récupérer. Les spécialistes rappellent par ailleurs que seul le sommeil permet de lutter contre la somnolence.

Les Smartphones ont donc définitivement du bon, après la possibilité de tester son niveau d’alcoolémie, les applications permettant de signaler sa position en cas d’accident ou de panne, il permet désormais de tester sa réactivité avant de prendre la route.

 

Article également publié sur : http://www.margauxgroine.fr

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.