Microsoft choisit à son tour Paris pour lancer son incubateur de starts-ups.

Spark, le nouvel incubateur d’entreprises numériques de Microsoft, a été inauguré 21 juin à Paris. L’ambition de ce programme est d’accélérer le développement des très jeunes entreprises dans le domaine du numérique.

microsoft

Le développement de ce type de couveuse est tout à fait fulgurant depuis ces dernières années aux quatre coins du monde. Le but de ces incubateurs est d’accompagner la croissance de startups ayant un potentiel particulier : Microsoft a choisi de supporter l’essor de ces talents avec ses experts en technologie, business et design.

Ce n’est pas la première fois que l’entreprise américaine lance une telle initiative en France : Biz-Spark était lancé en 2005 comme un programme en ligne favorisant le développement des entreprises. Paris avait alors servi de faire de lance à un programme devenu mondial. Ce fut une première expérience concluante.

Spark, le nouvel incubateur, aura aujourd’hui pour vocation d’accompagner le développement des starts-ups, non plus à distance, mais à leurs côtés depuis leur naissance jusqu’à une période variable de trois mois afin de faire face aux différents processus de création. C’est ce qui fait la force attractive de cet incubateur : les créateurs d’entreprises seront accompagnés de A à Z lors de cette phase, tout en veillant à préserver leur force autonome. 13 start-ups ont ainsi établi domicile dans les 300m2 d’espaces dédiés à l’accompagnement de ces entreprises.

Le rayonnement de la capitale française

On recense plus d’une vingtaine d’incubateurs de ce type à l’heure actuelle à Paris, qui se paye ainsi une part sensible du marché en Europe. Google avait lancé dans ce même quartier du Sentier, en partenariat avec la ville de Paris et supporté par l’association Silicon Sentier, l’incubateur d’entreprise Camping qui constitue un espace de 1500m2 au cœur de Paris.

Tous les acteurs de l’économie numérique y louent la capacité d’innovation française et souhaitent continuer à investir en France dans les prochaines années. C’est pourquoi la mairie de Paris a d’ores et déjà investi plus d’un milliard d’euros dans ces différents projets afin de notamment concurrencer la Tech City londonienne. De quoi préparer un bel avenir numérique en France.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.