Et si le président coopérait avec Big Brother ?

Connaissez-vous vos supporters “discrets” qui vous suivent partout ?

big brother is watching you

  source image : www.lepoint.fr/high-tech-internet

Le journal washington post avait un scandale en main, par un agent des renseignements il aurait eu plusieurs documents dévoilant que des sociétés de l’internet adhéraient aux agissements du programme « prism » en toute conscience

En 2007, le programme “PRISM” permettait à la NSA (Agence nationale de sécurité américaine) une connexion depuis les serveurs des entreprises afin d’interroger les informations sur certains utilisateurs, sans autorisation de la justice, seulement quand ils sont à l’étranger.

C’est néanmoins violer la vie privée des gens, d’ailleurs le Guardian dénonce et accuse le gouvernement américain de la collecte de données personnelles téléphoniques de millions de citoyens américains sur demande du FBI de l’opérateur “TélécomsVerizon”. Ils n’écouteraient pas les conversations mais se contenteraient de relever les numéros et la durée communications téléphoniques…

La NSA posséderait l’accès des serveurs de Facebook, Google, Microsoft et Yahoo, afin de garder une vue sur certaines activités de citoyens étrangers. Le plus invraisemblable c’est que 9 de ces grandes compagnies d’Internet seraient consentantes au programme pour ne pas citer depuis 2012 Apple ! Pourtant ces mêmes compagnies ainsi que la maison blanche ont tous démenti ce procédé occulte, que certaines actions étaient indispensables dans la lutte antiterrorisme.

Gardant cela sous silence les entreprises ferment les yeux en donnant libre service à la NSA sur les données personnelles des utilisateurs se tenant à l’étranger, à partir du moment ou il y a raison de soupçon (ne sachant pas les limites que la NSA se donne).

Le journal londonien “le Guardian” affirme quant à lui que Skype, AOL, YouTube, et PalTalk coopéreraient aussi au système, permettant à la NSA une consultation totale des données personnelles qui naviguer sur l’Internet.

Pourtant la majorité de citoyens américains trouvent normal que pour une ” bonne cause” comme la lutte contre le terrorisme leurs données personnelles soient découvertes.

Alors disons nous bien cela :

“Vous voulez etre en securite alors donnez nous acces a vos donnees mais gardez vous de diffuser n’importe quoi”

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.