40 ans après sa mort, Bruce Lee apparaît dans une publicité pour Johnnie Walker

La marque de whisky Johnnie Walker vient de réaliser une publicité utilisant l’image de Bruce Lee pour commémorer le quarantième anniversaire de sa mort, le 20 juillet 1973. Oui, Bruce Lee apparaît dans la publicité…mais entièrement modélisé par les images de synthèse. 9 mois de travail pour intégrer le champion d’arts martiaux dans la publicité qui dure 1 minute 30. La publicité vidéo est impressionnante par la technique d’animation mais les avis divergent quant à l’association de l’acteur avec l’alcool.

Quelle est la position du droit français sur la publicité d’alcool sur internet ?La France autorise la publicité en ligne pour l’alcool, mais reste néanmoins encadrée.

En effet, la loi BACHELOT (loi n° 2009-879 du 21 juillet 2009) a modifié le Code de la santé publique pour permettre la publicité d’alcool sur internet, mais les autres dispositions de loi EVIN restent très contraignantes.

Avant la loi Bachelot, la jurisprudence n’hésitait pas à condamner des contenus promotionnels pour l’alcool sur internet comme le site internet de Heineken. Seuls deux types de sites sont interdits de publicités pour l’alcool : les sites destinés à la jeunesse et les sites d’organisations sportives.

La loi Evin est restrictive car elle interdit tout sauf la représentation du produit et les mentions nécessaires à son identification. Aucune mise en scène du produit n’est admise

– l’image doit être limitée au produit lui-même

– le texte doit être limité aux mentions prévues par la loi

– l’obligation d’insérer un message à caractère sanitaire.

La publicité sur les alcools est très restrictive. Il faut beaucoup d’originalité et de créativité pour promouvoir ses produits.

Pour voir la publicité : http://www.youtube.com/watch?v=r1xBQQnddwg

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.