30 secondes chrono : Votre Smartphone est rechargé !

 
Lors de l’Intel International Science and Engineering Fair, un concours de jeunes talents qui s’est déroulé le 17 mai 2013 à Phoenix (Arizona), une lycéenne de 18 ans Eesha Khare a fait sensation. Son invention permettra à terme de recharger un Smartphone en 30 secondes seulement…

Image-Batterie

 

Source : http://www.pardaphash.com/

 

Le dispositif qu’elle a logiquement nommé « super condensateur flexible à haute performance » et qu’elle a présenté au concours lui a permis d’y terminer deuxième et de remporter la bourse de 50 000 dollars qui y était affectée. Son invention, à savoir « Super condensateur »,  rend possible le rechargement d’un Smartphone en trente secondes.

Techniquement, ce dispositif qui a la capacité de s’insérer dans un Smartphone permet jusqu’à 10 fois plus de cycles de charges (10 000) que les batteries classiques.

Pour atteindre un tel résultat, Eesha Khare s’est attelée à étudier tant la nanochimie que le stockage de l’énergie dans un petit volume. Elle dit en effet avoir réussi à accumuler dans un volume relativement petit une grande quantité d’énergie. Pour ce faire, ses recherches se sont axées sur des nanotiges composées de Ti02 hydrogéné et de polyaniline. L’électrode ainsi constituée offre une plus grande densité d’énergie.

De plus, son dispositif pourrait avoir de multiples utilisations et révolutionner l’usage de batteries d’appareils nomades comme les tablettes, les appareils photos etc.…Non seulement ce composant pourrait effectivement être partie intégrante de futurs terminaux d’objets connectés comme les Google Glass ou les montres connectées mais également au niveau de la voiture électrique. Les utilisateurs toujours plus nombreux d’appareils nomades verront cette avancée d’un très bon œil.

Sur le point d’entrée à l’Université, Eesha Khare peut voir l’avenir sereinement, elle qui vient d’être contactée par l’entreprise Google à l’issue du concours. Toutefois son invention est encore au stade du prototype, il lui reste maintenant à passer l’étape du développement et de la mise sur le marché pour que cette invention devienne une véritable révolution. D’autres recherches utilisant différentes techniques comme des batteries composées de micro cellules, les piles à combustible ou encore l’utilisation du graphène couplée aux nanotubes de carbone promettent également des résultats forts encourageants.

Une chose est sûre, le futur des batteries est en marche…mais à ce jour il manque des informations capitales concernant la capacité de ce super condensateur à volume égal par rapport à une batterie traditionnelle de Smartphone.

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.