Nick d’Aloisio : sur les traces de Mark Zuckerberg ?

Nick d’Aloisio, un britannique de 17 ans, est devenu en mars dernier l’un des plus jeunes millionnaires de la planète en vendant sa startup « Summly » au géant Yahoo!. Bien que non divulguée officiellement, la somme de la transaction est estimée à 30 millions de dollars. 

Nick d'Aloisio

source : upstart.bizjournals.com

Nick n’a que 12 ans lorsqu’il se lance dans la programmation informatique.  C’est à l’âge de 15 ans que le petit génie a la bonne idée de créer l’application « Trimit » qui permet de condenser en cinq lignes n’importe quel article trouvé sur internet, en repérant les mots clés du texte, et l’adapte à l’écran du Smartphone. Plus besoin de lire l’article en entier pour savoir s’il contient ce que l’on recherche. Cela semble pratique mais le concept est critiqué et désigné comme « la pire appli de la semaine » par le site spécialisé Gizmodo, lors de sa sortie.

Cependant, Trimit attire l’attention de nombreux investisseurs et à 15 ans, Nick affine son algorithme avec l’aide d’une équipe composée de  chercheurs de l’Université de Stanford et de développeurs.

C’est ainsi qu’en novembre 2012 naît une nouvelle version de l’application renommée « Summly ». Téléchargée un peu moins d’un million de fois, cette dernière attire à son tour de nouveaux investisseurs au point que Forbes fait figurer le jeune entrepreneur dans la liste des « 30 entrepreneurs de moins de 30 ans à suivre ».

Début 2013, Yahoo!, qui cherche à tout miser sur le mobile, contacte Nick. Yahoo acquiert Summly afin de réutiliser la technologie dans ses propres produits, estimant que la technologie de synthèse sera particulièrement importante pour faciliter la lecture sur les écrans de téléphones qui sont plus petits que ceux des ordinateurs.

Pour Yahoo, il s’agit de la cinquième acquisition d’une petite entreprise au cours des derniers mois, qui ont toutes eu lieu sous la direction de Marissa Mayer, PDG de Yahoo depuis l’été dernier.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.