Rapide tour d’horizon concernant la loi Evin et la publicité de boissons alcoolisées

La loi Evin e été promulguée le 10 janvier 1991. Elle vise à lutter contre le tabagisme en interdisant de fumer dans les lieux publics par exemple et elle limite extensivement le droit de la publicité relatif aux boissons alcoolisées. 

Bouteille d'alcoolL’article L3323-2 du code de la santé publique définit quels sont les supports autorisés pour la diffusion publicitaire afférente aux boissons alcoolisées légales. En guise d’exemple, nous pouvons citer la presse écrite destinée à un public majeur uniquement -la presse adressée à la jeunesse étant exclue- ou l’apposition du nom du produit sur les véhicules de livraison ainsi que les coordonnées du producteur, des agents ou dépositaires.

Les marketeurs utilisent souvent comme support des produits conçus expressément pour la consommation de boissons alcoolisées. A titre d’exemple, on pourrait imaginer la vente de verres à bière mentionnant la marque, vendus lors de la visite d’une brasserie.

Le contenu des messages publicitaires est également encadré par la loi Evin. L’article L3323-4 du code de la santé publique dispose que le message publicitaire doit rester objectif et ne doit citer que des caractéristiques objectives telles que l’origine du produit ou son mode d’élaboration. De ce fait, souvent les publicitaires se concentrent davantage sur les caractéristiques du terroir de production plutôt que sur celles du vin pour faire passer leur message commercial.

Le message publicitaire ne doit pas promouvoir une consommation excessive ni critiquer la non-consommation d’une boisson alcoolisée. De plus, les publicitaires ne peuvent pas attribuer des exploits quelconques qui découleraient de la consommation d’alcool. La publicité doit, en revanche, être inéquivoque en ce qui concerne les caractéristiques du produit. Elle doit exclure radicalement les mineurs.

Finalement, la loi oblige les publicitaires à faire figurer quel que soit le support (à quelques exceptions près) et de manière évidente le message sanitaire : “ L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération ”.  La formule : “ Pour votre santé, attention à l’abus d’alcool ” concerne les messages radiodiffusés.

Source de la photo :

http://www.lunion.presse.fr/article/economie-a-la-une/eco-loi-evin-la-bataille-de-vin-et-societe

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Paula dit :

    La mise en place de la restriction de la publicité relatif aux boissons alcoolisées et le tabac n’est pas suffisant pour limité leur consommation. Le mieux est d’encourager les gens à se faire sevrer. C’est l’étape la plus difficile à surmonter. En effet, nombreux tentent en vain de mettre fin à cette mauvaise habitude mais faute de soutien ou d’assistance, ils abandonnent rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.