Etes-vous prêt à payer pour Facebook ?

articlefacebooksibylleFini les publicités – ciblées ou non – qui s’affichent à droite de nos profils ? Seriez-vous prêt à payer pour ce service ? Une nouveauté qui serait pressentie par Facebook suite au dépôt d’un brevet permettant une « personnalisation payante » du profil de ses utilisateurs, qui préfèrent ne pas voir de publicité.

Selon un site américain (gigaom – http://gigaom.com/2013/03/05/facebook-paid-profile-personalization-patent/), Facebook aurait publié ce brevet fin janvier 2013. Cette évolution permettrait à l’utilisateur de supprimer la bannière publicitaire qui s’affiche à droite de son écran, et de la remplacer par d’autres éléments (photos ou commentaires par exemple). Ce qui offrirait, en échange d’une contrepartie financière, de personnaliser son profil.

A la lecture de ce brevet disponible sur « google patent », le nom de Facebook n’est pas clairement cité, mais son créateur ainsi que d’autres éléments comme des collaborateurs ou schémas explicatifs sont présentés. Il est fait mention d’autres possibles fonctionnalités de personnalisation. Mais le fait de déposer un brevet ne veut pas forcément dire que tout va être appliqué.

Néanmoins, la lecture de ce brevet traduit 2 points majeurs : le souhait d’évolution permanente du business model de Facebook, mais aussi et surtout, une révolution en termes de service pour personnaliser son profil (sachant que le principe de Facebook est de proposer un environnement aussi standardisé que possible)

Ce brevet étonnant découle peut-être des récentes pressions sur Facebook concernant la protection des données personnelles vis-à-vis des publicités ciblées, ou concernant sa « rentabilité financière » ?

Facebook ne s’est apparemment pas encore exprimé sur ce brevet. Alors, info ou intox ?

Source de l’image: http://www.crunchbase.com/company/facebook

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.