L’arbre à vent, l’énergie autrement

On entend souvent des critiques concernant les éoliennes traditionnelles étant visuellement polluantes. Elles doivent être installées dans les zones éloignées des l’habitations. Une idée nouvelle est venue par un cabinet d’étude parisien, « New Wind », spécialisé en R&D dans la récupération de l’énergie cinétique que l’on appelle l’arbre à vent.

L’arbre à vent est un système éolien de production d’électricité en forme d’arbre, avec un tronc en acier, des branches et des feuilles plastiques mobiles conçues comme autant de mini-éoliennes capables d’assurer  puissance et autonomie. Sa disposition à 360° et ses turbines très légères lui permettent d’exploiter les vents les plus faibles comme les vents plus turbulents. L’arbre à vent est un modèle d’éolienne  plus adapté à une consommation d’énergie de proximité. Sans aucun doute plus esthétique, il peut désormais être utilisé dans les zones urbaines et pré-urbaines, une option non envisageable auparavant.

Les avantages d’un tel dispositif sont nombreux : pas de rejet de CO², pas de surcout lié au transport de l’énergie, acte éco-responsable, engage les individus et collectivités à une consommation énergétique propre et durable. Cet arbre est destiné à de nombreux usages tels que l’éclairage public, l’alimentation des bornes de recharge des véhicules électriques, l’éclairage des vitrines de commerces, la couverture des besoins d’énergie électrique d’une habitation.

On estime d’ici 2020 une augmentation de 75% des besoins en électricité. Ces objets en forme d’arbre ont aussi du succès en Amérique du Sud. Le gouvernement chilien propose d’installer des antennes-relais en forme d’arbre afin de les intégrer dans le paysage locale. Ce sont des antennes destinées aux entreprises de téléphonie. Un catalogue y répertorie 18 modèles d’arbres homologués.

L’éco-conception est une tendance qui se développe en Europe depuis les années 90. L’objectif est de concevoir des produits respectant les principes du développement durable et de l’environnement. Apres l’accident de Fukushima les énergies renouvelables et la transition énergétique sont devenues les priorités pour le gouvernement actuel. Toute innovation peut apporter des améliorations considérables pour l’avenir du pays.

L’arbre à vent a déjà obtenu le prix de la création avec un montant de 250 000 euros de la part de l’association d’investisseurs Armor Angels, en vue de l’installation d’un projet industriel en Bretagne. Espérons que le vent soufflera abondamment…

Source image google

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. BEAUMONT dit :

    Formidable invention … Il y a donc des solutions plutôt individuelles qui peuvent accompagner une politique aidant aussi les particuliers à consommer moins d’énergie ( en isolant leurs maisons à condition de réduire le taux de TVA des matériaux concernés etc …).
    Il faut vite informer les collectivités locales, élus et administrations pour leur montrer qu’il existe d’autres alternatives afin de faire cesser au plus vite le jalonnage de nos paysages par ces horribles machines que sont ces aérogénérateurs industriels.
    Il faut agir vite car les industriels de l’éolien vont avoir la partie facile dans le contexte politique actuel …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.