La 4K: mode ou véritable évolution technologique ?

La technologie des téléviseurs a fortement évolué ces dernières années. En 2009, la 3D stéréoscopique tendait à se démocratiser dans nos salons, et était annoncée comme étant la technologie de l’avenir en termes de sensations visuelles. Aujourd’hui, c’est au tour de la 4K de faire parler d’elle.

 

 

4K ? La 4K est un format d’écran qui permet une qualité d’image beaucoup plus nette et beaucoup plus réaliste que le Full HD (High Definition). Ce dernier offre une résolution de 1920 x 1280 pixels. La 4K permet quant à elle de diviser les pixels en 4 afin d’obtenir une résolution de 3840 x 2160 pixels; ceci améliore donc fortement la qualité des couleurs et des contrastes.

Depuis octobre 2012, la Consumer Electronics Association a officialisé le nom Ultra HD (Ultra High Definition) pour désigner la 4K. Pour avoir cette appellation, les téléviseurs devront notamment être capables de diffuser des programmes en 4K native (c’est-à-dire réalisés directement au format 4K) sans upscaling.

Cette technologie est déjà fortement utilisée dans le milieu du cinéma numérique. On parle même d’un format 4K / 3D qui permet d’obtenir un réalisme plus important au niveau des détails de l’image (contours plus nets, éblouissement plus faible…).

Quid des téléviseurs dans nos salons ? Plusieurs grandes marques, telles que Philips, LG ou encore Sony, ont présenté en 2012 des téléviseurs de résolution 4K. Comme pour les modèles équipés 3D, sortis en 2009, ces premiers téléviseurs présentent quelques arguments défavorables :

Le prix : Un téléviseur 4K coute environ 20 000 euros. Un tel prix signifie que seuls quelques « élus » pourront profiter de la haute qualité d’image dans leurs salons.

Le manque de contenus natifs : Malgré quelques exceptions (notamment la chaîne 3net qui va lancer la première série « Space » en 4K native), il existe très peu de programmes filmés et diffusés dans ce format. Le plus souvent, ce sont des images full HD qui sont converties (upscaling) pour s’adapter au format.

Un marché concurrentiel ? Malgré l’engouement progressif des téléviseurs 4K, le secteur reste très compétitif au niveau des technologies existantes. On peut citer comme exemple le système OLED qui permet également un affichage de haute qualité. Rappelons que l’OLED est une technologie d’écran qui fonctionne grâce aux diodes électroluminescentes organiques. Toutefois, comme pour la 4K, le système n’en est qu’à ses débuts pour les téléviseurs (surtout en termes de durée de vie des diodes). Les constructeurs ont donc fort à faire pour s’imposer.

Réelle évolution ou mode ? L’œil humain peut-il suivre ces changements ? On parle d’HD, de full HD, maintenant de 4K. On peut se demander s’il y a une différence visible entre un contenu full HD et un contenu 4K diffusé sur un téléviseur.

Enfin, rappelons que la technologie 3D n’a pas vraiment connu le succès escompté. Ce phénomène pourrait bien se reproduire pour l’Ultra HD si les attentes des consommateurs ne suivent pas l’évolution de la technologie…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.