Points de vente connectés et mutation des compétences

Le salon Lillois de la VAD (vente à distance) e-commerce ayant eu lieu du 23 au 25 octobre 2012 a dévoilé quelques innovations dédiées,  entre autre, à l’évolution des outils commerciaux dans les points de vente.

Les innovations présentées s’appuient sur la mémorisation et la récupération des données à distance grâce à la RFID (Radio Frequency Identification = radio-identification). Cela est possible via des « RFID Tags » (« radio étiquettes ») constitués d’une antenne et d’une puce électronique pouvant réceptionner et répondre aux requêtes radio émissent par l’émetteur-récepteur raccordé à un ordinateur.  Ces RFID tags peuvent être apposées directement sur les produits sous forme d’étiquette adhésive.

Le bureau R&D du CITC (Centre d’innovation des technologies sans contact)  a conçu une étagère intelligente munie d’une antenne qui saura déterminer très exactement le contenu de celle-ci en ayant apposé au préalable des RFID tags sur les produits. Très concrètement, cela va générer un bénéfice direct pour les équipes par rapport à la gestion des stocks, au réapprovisionnement des rayons, aux inventaires, aux commandes des produits qui pourront être gérées directement via EDI (Echange de données informatisées =  Electronic Data Interchange). Ce système permettra également au client mobile et web de connaitre le contenu ou composition du produit et de savoir au préalable si son produit est disponible. Le client pourra de ce fait déterminer s’il préfère acheter le produit en ligne ou le réserver directement sur son point de vente.

Une autre innovation de la caisse enregistreuse sans contact a été présentée, un portique surmonté d’une antenne RFID scannera le contenu du panier sans avoir à en sortir les produits. L’écran de la caisse affichera les différents produits et permettra d’avoir une vérification complémentaire.

Le LAMIH (Laboratoire d’Automatique, de Mécanique et d’Informatique industrielles et Humaines) de l’Université de Valenciennes a conçu une table intelligente qui détecte les RFID tags des produits déposés. Cette « table surface » permet en fonction des produits alimentaires posés de proposer au client un écran répertoriant différentes recettes de cuisine en spécifiant les quantités nécessaires et les produits nécessaires et ceux qui sont manquants.

Une question sous-jacente apparaît quant à la suppression d’emploi lié à toutes ces innovations. Il faudra accompagner le changement au sein des équipes terrain en transmettant aux employés de nouvelles missions en lien avec ces nouveaux usages. Ces innovations permettront très certainement une revalorisation de certains postes, une amélioration de la gestion du personnel et des plannings, la réduction du stress des employés et des clients de part la diminution du temps d’attente. De ce fait, nous pourrions imaginer la mutation d’un poste d’hôte de caisse vers une mission plus transversale et valorisante.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.