iPad Mini : le nouveau gadget d’Apple


Mardi dernier – le 23/10/2012 – Apple a confirmé les rumeurs persistantes au sujet de la circulation d’un iPad plus petit que l’original, lors d’un évènement grandiose, comme souvent chez cette compagnie.

La société, réagissant à la concurrence, lance une nouvelle série de produits ayant un écran de 7,9 pouces commençant sa gamme d’appareils iOS à partir de 329 $.

 Comparaison avec l’iPad original

Comme son nom l’indique il est “mini” – soit une miniaturisation de l’iPad original. Il est 23% plus mince et 53% plus léger que lui. L’équipe d’ Apple a également aminci le cadre autour de l’écran (bezel) tout en ajustant à l’iOS 6 le fonctionnement de reconnaissance des appuis accidentels de l’utilisateur.

Apple, comme d’habitude, mène une politique de «protection» des développeurs – qui, par extension protège la firme elle-même – en gardant la même résolution que l’iPad 2 et en assurant ainsi que les applications spécialement conçues pour l’iPad seront tout à fait compatibles et affichées de la même manière sur le mini.

 Le Mini et la concurrence

En comparaison avec ses concurrents principaux, l’Amazon Kindle Fire et le Google Nexus 7, l’ iPad Mini a une résolution d’écran légèrement plus faible mais l’écran lui-même a presque un pouce de plus- qui, pour Apple fait la différence au niveau du “user expérience”. En outre, son processeur est de type “dual-core” (Α5 chip) alors que Google Nexus 7 intègre un de “quad-core”.

En ce qui concerne la qualité de construction, le nouveau gadget d’Apple domine ses concurrents puisqu’ il est fabriqué en aluminium et non pas en plastique et, de plus, est plus mince qu’eux.

Au niveau des prix, la gamme de Kindle et celle de Nexus commencent à 199 $, tandis que la version de base de l’iPad Mini coûte 329 $ (339€ en France). Sa commercialisation dans la plupart des pays, dont la France, aura lieu le 2 Novembre.

Comme le mouvement dans cette catégorie de produits reste important, notamment avec le lancement de la “surface tablet” de Windows, il semble que l’on soit devant une nouvelle conception d’utilisation; non seulement du logiciel (système d’exploitation) mais aussi du matériel, lequel pourrait être vu comme plus convivial pour l’utilisateur. Que reste t-il à voir ? La réaction, bien sur, des consommateurs!

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.