La libre fixation du prix par le consommateur

L’idée avait fait grand bruit à l’époque, en 2007, le groupe de musique Radiohead avait lancé la sortie de son album In Rainbows avec ce modèle économique inédit : permettre aux acheteurs du disque de payer la somme de leur choix.

Ce choix stratégique et unique en son genre fût un succès pour le groupe, en effet, Radiohead a gagné plus d’argent avec les téléchargements à prix libres de In Rainbows qu’il n’avait gagné au total sur le précédent album Hail To the Thief.

Cette expérience a été reprise, dans la vie de tous les jours, par de nombreux restaurateurs, il est donc possible d’aller manger au restaurant et de payer l’addition de son choix en fin de repas.

Risqué ? Pas tant que cela, en effet, une étude américaine prouve que si la qualité du repas est satisfaisante, la culpabilité des consommateurs les poussent souvent à payer plus que le prix qui aurait été facturé réellement par le restaurateur.

Pourquoi ne pas étendre ces expérience à une plus grande échelle avec le téléchargement sur internet ? Il y a là, peut-être, une solution alternative plus sympathique que les lois sur le téléchargement sur internet.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website stores some user agent data. These data are used to provide a more personalized experience and to track your whereabouts around our website in compliance with the European General Data Protection Regulation. If you decide to opt-out of any future tracking, a cookie will be set up in your browser to remember this choice for one year. I Agree, Deny
654