Le numéro 1 de e-commerce en Europe : L’Angleterre

Le marché du e-commerce anglais est le plus grand marché BtoC d’Europe avec un chiffre d’affaire de 68,2 milliards de £ (2011) et une croissance de 13% de prévus pour l’année 2012.

Alors quel est donc le secret de nos voisins ?

Avec un marché de plus de 52 millions d’internautes, 71% des achats se font sur internet soit 37 millions de cyberacheteurs. En tête de liste se situe Amazon UK suivi d’Apple.

Malgré l’importance de ce marché, très peu de cybermarchands extérieur au marché anglais réussissent à s’implanter. Seul vente-privee l’a fait notamment grâce à la place prépondérance de l’habillement pour les anglais.

Le consommateur britannique est très connaisseur de l’e-commerce et porte une attention particulière au délai de livraison et à l’innovation.

La clé du succès réside dans le marketing, les délais de livraison rapide et une extension du droit de rétractation.

En effet, de point de vue juridique le délai de rétractation étant de 14 jours il est attractif d’augmenter ce délai 28 jours par exemple.

Il est également important de savoir que l’Angleterre dispose d’une législation pour le stockage des données personnelles dénommé Data Protection Act de 1998.

Avant de partir à la conquête d’un gros marché comme celui des anglais, très difficile d’accès. Il est important d’établir un business plan pour ce pays en étudiant tous les défis économiques en la matière.

Il est d’ailleurs recommandé de s’entourer d’un personnel local connaissant la réalité du marché mais également la législation en vigueur dans ce pays.

En effet, certaines règles commerciales sont propres à chaque pays comme le droit de la publicité ou des soldes.

Alors il ne faut pas oublier qu’avant de partir vers un nouveau marché, n’oubliez pas de faire une étude approfondie.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.