D’après l’INSEE, 21% des entreprises ont recours aux systèmes d’exploitation libres en Open source

Il y a 10 ans, l’open Source était presque exclusivement développée par d’excellents programmeurs. Aujourd’hui, l’open source est passée dans l’ère de l’industrialisation, du fait d’une progression soutenue des solutions libres, une maturité de la technologie et de l’outillage (dominance dans les outils de développement en France) et une généralisation de son adoption chez les entreprises. Mathieu Poujol, Principal Consultant Cloud & Middleware chez PAC France, déclare que : «les technologies Open Source ont atteint un taux de maturité pour être industrialisées, tout comme les prestations informatiques».

La percée de l’Open Source dans les entreprises Françaises

En chiffre, l’Open Source a généré 2,5 milliards d’euros en 2011, ce qui représente 6% du marché des services IT en France.

Cette croissance est favorisée par un écosystème en mouvement. Une enquête sur les technologies de l’information et de la communication et le commerce électronique 2011, réalisée sur une population de 183 161 entreprises de l’hexagone, l’INSEE recense que dans les sociétés d’au moins 10 personnes, une sur cinq utilise un système d’exploitation libre, essentiellement Linux. Ces systèmes sont plus répandus dans les plus grandes structures, 26% des entreprises de 20 à 249 personnes. A l’opposé, les petites entreprises ont plutôt recours aux logiciels libres destinés à la bureautique, comme Open Office: 43 % des sociétés les utilisent, 2 fois plus que les systèmes d’exploitation libres.

L’open source est devenu un standard dans bien des domaines, quelque soit le secteur d’activité.  Le secteur de l’information et de la communication est le secteur qui intègre le plus des solutions dites « libres ». L’INSEE souligne que prés de 60% des entreprises ont au moins un poste équipé de système Open Source, comme le démontre le graphique ci-dessous :

L’open source constitue un environnement de développement favorable à l’innovation surtout pour des entreprises de tailles petites ou moyennes, puisqu’elles peuvent concevoir et développer  des solutions 100% communautaires. Chose qui représente des opportunités en termes de coût, partage d’expertises et procure aussi une indépendance technologique indéniable.

Dominance par le Cloud ?

La croissance du marché de l’Open Source va se poursuivre jusqu’en 2015. D’après l’Agence Française pour les Investissements Internationaux, il est prévu qu’elle va atteindre le seuil des 9%. A partir de cette date, le mouvement varalentir  en raison de l’émergence duCloud. Il va être devancé par les applicatifs pour entreprises, tels les ERP et CRM ou encore le SAAS, lui aussi une technologie low-cost. D’après Mathieu Poujol : « la valeur de l’Open Source a trouvé un équivalent (…) Ils se battent avec les mêmes avantages.»

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.