TerraLorraine- le premier complexe commercial et technologique sino-européen

Le 27 février 2012, le Président du Conseil Général de la Moselle a annoncé que la mégazone départementale d’Illange-Bertrange, propriété du Département, allait prochainement accueillir le projet TerraLorraine. TerraLorraine est une SAS filiale opérationnelle de la société de promotion immobilière internationale COMEX Holdings. Les participants à l’opération sont les suivants: Régis Passerieux (Président de TerraLorraine), Pan Jiang, Directeur international de la CASME (Association des PME chinoises avec 200 000 membres), Patrick Weiten (Président du Conseil Général de la Moselle), Dong Bin, Vice-Président du Forum de Boao pour l’Asie (équivalent-en bien plus important de notre forum de Davos) et Frédéric Basset, Président de Comex Holdings.

Le projet TerraLorraine est un pôle d’affaires et d’activités technologiques qui associe la Chine et l’Europe. Il est un lieu de rencontres dédiées aux professionnels européens et chinois (B2B) et un centre pour les expositions professionnelles internationales. Parallèlement, des activités d’assemblages, de conditionnement, de logistique, de services après-vente viendront compléter la démarche. Ce projet doit également permettre la constitution d’un des grands pôles d’expositions européens avec notamment Paris, Londres et Cologne. TerraLorraine innove avec son positionnement continental.

2000 entreprises chinoises sont attendues dans ce centre, avec 3500 emplois directs annoncés. Chacune occupera à titre permanent un espace moyen de 90 m². Les entreprises seront placées selon leur spécialisation, douze catégories correspondant à différentes familles de produits ont été prévues. 150 millions d’investissement essentiellement européens seront réalisés pour ce projet, et cela sans faire appel aux subventions publiques.

Les objectifs du projet TerraLorraine sont clairs, le premier est de fournir aux entreprises chinoises un site pour construire des partenariats européens, d’abord vers la France, l’Allemagne, le Royaume Uni, le Benelux, la Suisse et l’Italie, puis vers les autres pays du continent. Le second objectif est d’accueillir des entreprises européennes désireuses d’exporter vers la Chine, ou de construire des partenariats avec des entreprises chinoises pour développer des activités vers des pays tiers.

Avec la réalisation de ce projet, les classes moyennes chinoises sevraient consommer plus de produits européens comme des équipements ménagers, de la maison, de l’automobile ou des produits de luxe.

Le centre d’exposition et de commerce d’industrie technique international en Moselle doit permettre aux Européens d’accéder plus facilement au marché chinois. La démarche ambitionne de construire une nouvelle synergie entre les acteurs économiques sino-européens.

source: http://www.cg57.fr/actus/Pages/TerraLorraine_ITEC.aspx

Region economie mecredi 11 juillet 2012

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.