Google Drive

Lancé en Avril 2012 par Google, Google Drive est un service stockage et de partage de fichiers en ligne.

Concurrent direct de Dropbox et de Skydrive notamment, il permet de stocker, de partager, de modifier et de visualiser, différents types de fichiers et de les synchroniser à distance avec différents  terminaux fixes (PC ou Mac) ou mobiles.

Qui est le moins cher ?

Le lancement de Google Drive, le service de stockage en ligne de Google, semble avoir un peu secoué le petit monde du cloud et de ses utilisateurs.

Difficile de dire qui seront les gagnants et les perdants de cette nouvelle guerre dans les nuages, mais en attendant, maintenant que l’offre est diverse, concurrentielle et structurée, il est intéressant de se pencher sur les tarifs et les prestations offertes par les principaux acteurs du marché.

Tout d’abord, et comme souvent, il faut savoir que tous les services ne sont pas compatibles avec tous les terminaux. Ainsi Google Drive est pour le moment disponible pour Windows, Mac, et Android, mais pas encore pour iPad et iPhone ni pour Windows Phone.

D’un autre côté, Skydrive de Microsoft est disponible sur Windows, Windows Phone et iPhone, mais pas sur Android, du moins en application officielle.

Des tarifs du simple au quadruple…

Google Drive offre dans un premier temps 5 Go d’espace gratuitement, puis les prix commencent à 2,49$ par mois (29,88$ par an) pour 25Go et passent à 4,99$ par mois (59,88$ par an) pour avoir 100 Go. Ces deux offres seront sans nul doute celles qui intéresseront la majorité des utilisateurs.
Mais Google propose aussi des plans pour sept autres niveaux d’hébergement allant de 200 Go (9,99$ par mois) à 16 To (799,99$ par mois).

Tous les services proposent une offre de stockage et de synchronisation gratuite, mais là encore les espaces de stockage proposés varient d’un prestataire à l’autre.

Dropbox est le plus pingre, avec une offre gratuite de seulement 2 Go mais permet d’augmenter cette capacité en parrainant des nouveaux utilisateurs.

Microsoft SkyDrive s’avère le plus généreux, avec une formule de base à 7 Go, extensible à 25 Go gratuitement.

Du côté des offres payantes, on retrouve les mêmes disparités : chez Skydrive, le tarif annuel pour 100 Go supplémentaires est de 37€, alors qu’il est de 150€ pour Dropbox, soit des prix qui vont presque du simple au quadruple pour des prestations pratiquement similaires.

Le cloud français n’est pas en reste, l’offre hubiC de l’hébergeur OVH, propose lui aussi 25 Go de stockage gratuit mais aussi des offres particulièrement compétitives : 9,90€ par an pour 100 Go supplémentaires et une offre illimitée à 69,90€ par an !
hubiC est en outre disponible sur iPhone, Android, Mac, Windows et Linux. Une petite restriction cependant, hubiC ne propose que du stockage là où les autres  offrent des prestations plus complètes avec possibilité de synchronisation.

Conclusion

L’offre cloud de Google Drive est donc classique par rapport à la concurrence mais permet une capacité maximale unique de 16 To et permet aux nombreux utilisateurs de Google et de Google+ une offre multiple leurs permettant de rester chez un fournisseur unique, Google.

Il parraissait évident que Google allait se lancer dans le stockage dans le cloud accroissant ainsi sa puissance et son omniprésence.

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.