Diablo 3 ‘’Erreur 37’’ et la protection du consommateur

Cela fait deux mois que Blizzard avait sorti Diabolo3. Même si les gens ne sont pas joueurs de Diablo 3, ils ont sans doute dû entendre parler de la fameuse « erreur 37 » qui indique « un problème dans le service d’authentification (l’étape qui vérifie le nom d’utilisateur, le mot de passe et si les conditions d’utilisation ont bien été validées) rencontre un afflux important d’utilisateurs. Certains d’entre eux n’ont alors pas pu procéder à leur enregistrement.» selon l’éditeur. En conclusion, « erreur 37 » est un problème avec le serveur d’authentification qui était surchargé.

Ce sont les joueurs sud-coréens qui sont encore plus embêtés. Leurs serveurs coréens sont complètement submergés par des joueurs chinois parce que le jeu n’y était pas encore sorti. Ce qui fait que les coréens sont dans l’impossibilité de pratiquer leur bâchage de monstre en ligne. Après avoir rencontré des nombreux problèmes de connexion, certains joueurs coréens ont demandé un remboursement du jeu. Selon la loi coréen, un remboursement intégral est possible sous 7 jours si le produit n’est pas fonctionnel.

Une enquête a été lancée par « Fair Trade Commission » qui est l’autorité coréenne chargée de la protection du commerce et des consommateurs enfin d’appliquer la loi. Cette enquête contre l’éditeur du jeu Diablo, vise le fait pour l’éditeur de ne pas avoir remboursé certains joueurs qui en ont fait la demande à cause des problèmes de connexion.

Cependant, Les explications de la part du Blizzard qui ont été marqués dans les conditions d’utilisation de sa plateforme de jeux en ligne sont les suivantes : un joueur doit accepter « tous les aspects de l’utilisation du Jeu ». « Si vous n’approuvez pas les Conditions d’utilisation, il convient de ne pas ouvrir de Compte en vue de jouer au Jeu, retourner le Jeu à l’endroit où vous l’avez acheté dans les trente jours ou de contacter Blizzard pour demander le remboursement intégral du prix d’achat dans les trente jours à compter de la date d’achat », précise le service. Par contre, la plateforme aussi considère que « dès lors que vous acceptez le Contrat de licence et les Conditions d’utilisation, vous ne pouvez plus exiger de remboursement ».

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.