Du e-learning au blended learning

Le blended learning ou apprentissage mixte, est en fait une combinaison entre le e-learning, apprentissage à distance, et l’apprentissage traditionnel ou “présentiel”.


Selon la définition de l’Union européenne, « l’e-learning est l’utilisation des nouvelles technologies multimédias de l’Internet pour améliorer la qualité de l’apprentissage en facilitant d’une part l’accès à des ressources et à des services, d’autre part les échanges et la collaboration à distance ». Si pendant des années, il a été présenté comme la solution des élèves ou salariés pressés d’apprendre rapidement une nouvelle matière, aujourd’hui, les acteurs principaux de l’apprentissage en ligne proposent une méthode plus efficace qui consiste à cumuler apprentissage à distance et cours en classe.

Si les principaux acteurs du e-learning se penche désormais sur le blended learning c’est que l’apprentissage à distance connaît des limites. En effet, plusieurs études montrent que des élèves ayant suivit des cours en classe assistés d’un professeur, en plus d’exercices en ligne, sont beaucoup plus concentrés et engagés sur leurs travaux.

De plus, pour le novices, le contact avec un professeur permet une meilleure compréhension de la matière. Ainsi, dans l’apprentissage de langues étrangères, le professeur va utiliser son corps et une gestuelle particulière afin de faire comprendre par d’autres moyens que la parole, du vocabulaire et ainsi aider le débutants à progresser plus vite.

Cette tendance a été remarqué en France par le rachat de la société française Télélangue (leader de l’apprentissage à distance) par le géant américain Berlitz, géant de l’apprentissage “présentiel”. Aujourd’hui, les acteurs du e-learning sont de plus en plus capable de répondre aux besoins des consommateurs désireux d’apprendre à distance, en salle ou d’associer les deux méthodes. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *