La Russie une superpuissance de la cybercriminalité

Sur les 12,5 milliards de dollars du marché de la cybercriminalité, 4,5 milliards de dollars sont imputables à des criminels russes.

En 2011, les criminels russophones ont capté plus d’un tiers du marché mondial de la cybercriminalité. Cette augmentation  fait de la Russie une superpuissance en matière de criminalité numérique.

En Russie le marché intérieur est florissant, en tête de cette cybercriminalité intérieure, on retrouve la fraude en ligne dont le chiffre d’affaires se situe à environ un milliard de dollars, juste devant le spam qui génère 830 millions de dollars suivi des attaques par déni de service DDoS qui captent 130 millions de dollars. Toutes ces attaques informatique s’avèrent être un marché très fructueux.

Le manque de contrôle de l’Etat, des lois peu répressives, la consolidation de groupes plus grands contrôlés par la mafia russe, l’émergence d’un important marché « du crime vers le crime » (C2C) sont les raisons qui expliquent le fort taux de cybercriminalité en Russie et font de cette dernière une superpuissance de la cybercriminalité.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.