OnLive, bientôt en France

Si vous êtes un gamer et vous rêvez de jouer sur votre mobile ou tablette, votre rêve bientôt deviendra possible avec l’application onlive.

Google a annoncé au Consumer Electronic Show que le service de jeux vidéo OnLive sera prochainement disponible depuis sa plate-forme Google TV. OnLive a confirmé que le service sera disponible sur les appareils Google TV existant. Et a confirmé que Samsung a également adopté sa plate-forme.Les Echos annoncent l’arrivée pour septembre 2012, les deux premiers modèles de boîtiers connectés Google TV signés Sony, et propulsés par androïde.

Le procédé s’appelle du « Cloud Gaming » ou du « jeu à la demande », les jeux sont hébergés sur des serveurs « OnLive » et ce sont ceux-ci qui gèrent le rendu graphique directement, Onlive permet de jouer à un jeu vidéo sans avoir à l’installer sur une machine. Du coup, les jeux achetés via OnLive sont complètement dématérialisés. En fait grâce à des serveurs à distance et à une connexion internet vous pouvez y jouer depuis un navigateur comme Internet explorer ou Firefox. Votre PC se contente juste d’afficher l’image en streaming sur votre écran. Cela peut être comparé à la vidéo à la demande ou streaming, comme YouTube par exemple.

Le système OnLive reposant sur la notion de cloud, les sauvegardes et donc votre progression est enregistré sur les serveurs de la société. Il est donc possible de commencer une partie sur son ordinateur et de la poursuivre sur son iPad par exemple.

Par ailleurs, Onlive a développé une nouvelle manette universelle. Elle fonctionnera aussi bien avec les Smartphones et tablettes qu’avec les PC, les consoles et certains téléviseurs connectés. Ce qui évitera de surcharger l’écran de boutons et sticks virtuels.

Cette solution est extrêmement pratique, mais nécessite un réseau fiable…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.