Windows 8, le système de la peur ?

Le géant de Redmond est concurrencé sur le marché des mobiles il a du mal à prendre place et sur celui des tablettes dont il na pas anticipé le succès planétaire. Windows 8 est-il le système dexploitation qui fera frémir Apple et Google ?

Ces derniers ont rebattu les cartes de l’industrie numérique. Le succès d’Androïd a bouleversé un ordre établi et a mis à mal Microsoft,  encore hégémonique sur le marché des systèmes d’exploitation pour ordinateurs personnels et serveurs d’entreprise. La contre offensive est lancée avec Windows 8, attendu pour la fin de l’année.

Conçue pour les terminaux tactiles, l’interface baptisée Metro surprendra l’utilisateur habituel de Windows avec la disparition du menu démarrer. La navigation a été soignée avec un environnement tourné vers l’utilisateur.
L’appréciation de la presse spécialisée, sans être dithyrambique, est largement positive. Les responsables informatiques s’interrogent quand à eux sur la pertinence d’adopter le successeur de Seven, qu’ils jugent circonscrit aux usages mobiles.
Car Microsoft a construit un système dont les déclinaisons doivent permettre une adaptation sur des multiples supports, les mobiles et les tablettes, les traditionnels postes de travail et serveurs. Les nouveaux usages n’ont pas été négligés, avec la version « Embedded » Microsoft vise à équiper les systèmes embarqués. Même les joueurs peuvent se mettre à rêver avec une interface pour machine personnelle empruntée à l’Xbox, des rumeurs insistantes laisseraient même envisager une portabilité des jeux de la console sur Windows 8.

Microsoft a l’ambition d’accompagner l’utilisateur en lui offrant la portabilité de ses informations synchronisées à travers son Cloud, permettant un transfert automatique entre les multiples équipements. L’écosystème numérique ainsi créé réduirait les velléités des utilisateurs de céder aux sirènes alternatives.
La tentation de l’éditeur de rendre son système propriétaire reste présente, ainsi une controverse a éclaté autour du boot sécurisé UEFI des matériels certifiés Windows 8, il ne serait plus possible de démarrer ces machines avec un autre système, ce serait le cas des machines avec processeur ARM.

Si l’évolution de Windows reste basée sur l’innovation, la stratégie du constructeur interroge. La volonté de vouloir capter l’utilisateur en le séduisant avec la portabilité des outils est de bonne guerre, mais la tentation de verrouiller les matériels est non seulement discutable mais risque à terme de se retourner contre son instigateur.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.