Gérer un blog Expert

Le bon référencement sur Google, ce Saint Graal tant valorisé peut s’obtenir à coups d’espèces sonnantes et trébuchantes, à coups de subtilités techniques mais aussi tout simplement par la qualité du contenu (content is king comme le disent si bien nos amis Anglophones). Pour preuve, la recherche « emploi archéologie » dans le moteur de recherche préféré des internautes donne Le blog de archeologie.pour.tous.over-blog.fr en troisième position. Petite interview de Hariulfus , l’administrateur d’un blog expert influent dans son domaine.

Accueil du blog

Quand le blog a t il été créé ?

– Le 25 février 2010

Quel a été le déclencheur de la création ?

– En cherchant un emploi, je me suis aperçu qu’il n’y avait pas de centralisation des offres ou des demandes d’emploi en archéologie et j’ai dû créer ma propre banque de données/répertoire d’adresses. La recherche d’emploi n’est pas une chose aisée, surtout dans ce domaine. L’anxiété d’une personne qui souhaite changer de job l’amène à essayer de faciliter sa démarche. La galère des lettres de motivation ou des adresses inconnues n’est pas non plus un facteur facilitant. Pour avoir traversé 2 petites années dans la recherche d’une éventuelle proposition ou d’un éventuel entretien, il me paraissait évident de donner un accès plus large à l’ensemble des jeunes travailleurs. Je ne voulais pas que les autres galèrent de la même manière que j’ai galéré.

Comment as tu choisi la forme ?

– J’ai suivi le mode d’emploi de l’hébergeur (overblog) et j’ai pris les formats prédéfinis. J’ai choisi de faire un blog parce que c’ était une mode à cette époque et qu’on avait déjà mis en place un blog familial.

Quelle a été l’évolution du contenu ?

– D’abord ce n’était que l’emploi en archéologie, vraiment que l’emploi puis j’ai élargi aux autres métiers qui touchaient l’archéologie en dehors du terrain (dans les musées) puis pour les colloques pour centraliser l’information développée dans les différents colloques dans le petit milieu de l’archéologie en France (environ 15.000 acteurs dans le domaine). Ensuite j’ai développé sur les appels d’offre, les marchés publics et enfin quelques articles de presse pour les infos que je trouve importantes de relayer dans le but d’informer sur tout événement touchant de près ou de loin l’archéologie. Pour être un relais dans le domaine. Aujourd’hui je reçois des mails de professionnels qui m’envoient le lien de mon blog (ne sachant pas que je l’administre!!!)

Comment le gères tu au quotidien?

– En moyenne je me connecte une à deux fois par semaine en tant qu’administrateur en fonction de l’importance de l’information à y mettre.

Combien de connexions au mois ?

– En moyenne 3200 connections par mois avec 108 inscrits à la newsletter. Le nombre est en augmentation, je vois que ça prends du volume et de l’importance pour les personnes. Je sens que c’est vraiment un puits où ils vont trouver de l’information. Les contacts sont internationaux : Québécois, Belges, pays d’Afrique francophone (Maroc, Côte d’Ivoire…) demandes pour des stages ou même des conseils (rénovation de châteaux…).

Quelle est selon toi la valeur ajoutée de ton blog ?

– 993 articles concernant l’archéologie et un peu moins de la moitié sont des offres d’emplois. La filière se développe énormément. Aujourd’hui, c’est le premier poste de recrutement dans le domaine de la culture (l’archéologie préventive). La couverture très large des thématiques du blog et les liens sont également de grande valeur pour qui recherche de l’information.

Comment trouves tu l’information ?

– J’ai mis en place une alerte Google sur 5 mots clés autour du domaine. Je consulte cette veille 1 à 2 heures par semaine. Maintenant certaines boîtes m’appellent pour mettre des annonces. Les grands centres m’envoient directement leurs annonces.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Eva dit :

    Compliments pour le travail, je consulte ce site régulièrement et il est vraiment très complet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.