Quel sort sera réservé aux 25 pétaoctets de données de Megaupload ?

 

 

L’hébergeur de Megaupload, Carpathia Hosting, veut se débarrasser des données du site qui lui coûte 9 000 dollars par jour. Mais le gouvernement américain, la MPAA et l’EFF refusent, chacun des raisons différentes.

 

 

Sur demande de l’administration américaine, le prestataire Capathia Hosting avait accepté de conserver les données de Megaupload. Sauf que les données des utilisateurs de Megaupload occupent à elles seules pas moins de 25 pétaoctets (25 000 To) répartis sur 1 103 serveurs qui ne peuvent être réaffecté à d’autres clients ! Aussi le mardi 20 mars 2012, l’hébergeur a demandé à la cour fédérale de Virginie que ces données soient conservées par quelqu’un d’autre : le MPAA, l’EFF ou le gouvernement américain.
Dans les faits,  le gouvernement américain et la MPAA (l’Association américaine de défense des intérêts des majors du cinéma) veulent que ces données soient conservées à des fins judiciaires pour étendre les poursuites aux utilisateurs qui auraient des fichiers illégaux sur les serveurs de Megaupload. L’EFF (Electronic Frontier Foundation) lui veut que ces données soient conservées, car elles appartiennent aux utilisateurs de Megaupload, dont certains ont utilisé ce service pour des fichiers tout ce qu’il y a de plus légaux et menace d’actions en justice pour faire valoir leurs droits.
Mais ni le gouvernement, ni la MPAA, ni l’EFF ne veulent prendre en charge la conservation de ces données. Carpathia Hosting, en mauvaise posture, propose soit de remettre le site de Megaupload en ligne pour une période limitée pour que les utilisateurs récupèrent leurs données légitimes, afin qu’il puisse les supprimées  par la suite; soit que la justice ordonne au gouvernement américain ou à Megaupload de prendre à leur charge l’hébergement ; soit qu’un tiers le paye  pour qu’il continue à prendre en charge l’hébergement.
La justice devrait se prononcer dans les semaines à venir!

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.