QUAND LE PAPIER LAISSE PLACE AU NUMERIQUE

De plus en plus de journaux abandonnent le format papier pour passer au numérique.

Véritable fléau des temps modernes, le développement des nouvelles technologies a entraîné une baisse des ventes de différents journaux à travers le monde. En effet, certains tels que le célèbre journal américain « le New York Times » a vu ses ventes baisser d’environ 8,5% entre 2009 et 2010. D’autres journaux dans de nombreux autres Etats ont vu leurs ventes chuter depuis ces dernières années.
Des journaux ont même vu leur format papier disparaître. Tel était le cas de France soir  qui  est devenu 100% numérique, comme tant d’autres. Mais nombreux sont ceux qui ont préféré avoir la version papier et numérique en même temps pour ne pas perdre des parts de marché.
Pendant longtemps le journal papier a été le seul moyen de s’informer, il a gardé une position assez confortable même à l’arrivée du journal télévisé. Cela est dû au fait que pour le lire, il est préférable d’être dans un cadre tranquille tel que chez soi ou encore parfois dans un restaurant ou café.
Le développement des nouvelles technologies et plus particulièrement la vulgarisation d’internet, a facilité l’accès des individus à l’information. Ce qui par la même occasion a entraîné une baisse des lectures des journaux papier. La grande nouveauté avec cette nouvelle forme d’information est que tout le monde devient une source supplémentaire potentielle du fait que tout le monde puisse poster sur le net une photo, une conversation ou encore des écris.  De fait,  l’information est instantanée grâce aux moyens utilisés (réseaux sociaux, twitter…). Cette nouvelle manière de s’informer permet à ceux qui n’ont pas le temps de s’assoir pour regarder le journal télévisé ou de s’encombrer d’un journal papier de s’informer rapidement et surtout d’aller à l’essentiel. On peut par exemple s’informer que sur les sujets qui nous  intéressent sans pour autant avoir à regarder tout le journal télévisé ou encore feuilleter plusieurs pages.
Bien que l’on trouve quelques points positifs à cette nouvelle forme d’information, il n’en demeure pas moins que celle-ci a des inconvénients. Ceux-ci sont le manque de détails par exemple, contrairement au journal papier qui donne des détails d’un fait qu’il relate. L’information que l’on obtient soit par internet soit par l’un de ses dérivés n’est pas toujours complète, elle donne juste les gros titres en les développant le moins possible. On peut contrebalancer en reconnaissant que ce point faible d’internet est aussi un de ses atouts majeurs, car en donnant le moins de détails possibles, cela suscite la curiosité des lecteurs, les poussant à faire encore plus de recherches sur le sujet. Même si à terme, pour avoir une information de qualité et détaillée, il faut aller sur les sites payant ce qui revient au même que d’acheter et lire un journal papier.
Il existe aussi un autre problème  lorsque l’on veut s’informer par le canal des nouvelles technologies : il faut avoir une connexion internet, ce qui nécessite soit d’avoir un abonnement internet soit sur son mobile ou encore chez soi, ou encore avoir un ordinateur qui peut capter la connexion wifi encore faut il la trouver.

Dans tous les cas, bien qu’il reste quelques irréductibles adeptes du journal papier et des journaux gratuits, force est de constater que la fin du journal papier est en marche. Cela signifie qu’à terme, tout le monde se mettra à l’heure du numérique pour pouvoir s’informer. C’est ce qu’on appelle vivre avec son temps.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.