Amazon contre la culture numérique ?

Le prix unique du livre est un modèle qui a permis de conserver une économie du livre diversifiée en France. Le numérique consacre des nouveaux acteurs avec des pratiques inédites. Amazon depuis sa position hégémonique se comporterait ainsi comme un prédateur.

Bible

La bible de Gutenberg

L’alerte a été donnée  par Antoine Gallimard directeur de la maison d’édition éponyme, dans l’Express il explique la stratégie d’Amazon qui vise à imposer un nouveau tarif unique du livre numérique, à 9,99 euros ! Avec sa puissance de frappe, le géant américain tente un coup de force pour installer un nouveau modèle économique.

Les petites structures s’organisent pour s’adapter au développement du livre numérique, le syndicat de la librairie française encourage ainsi l’adoption d’une plateforme électronique et d’un format de diffusion ouverts pour proposer une alternative crédible. Amazon qui avait déjà contourné habilement la réglementation du prix unique du livre en ne facturant pas les frais de port, marginaliserait toute une profession avec son tarif réduit.

La liseuse Kindle d’Amazon est une autre pomme de discorde, utilisant un format propriétaire elle “fidelisera”  mécaniquement sa clientèle. Avec 26 millions d’unités  vendues sur le marché américain, les éditeurs sont sous pression. Mais ils résistent, car Apple bien plus conciliant et très présent sur le marché avec son Ipad, laisse les grandes maisons fixer leur prix de vente. En France, c’est la valse hésitation avec Flammarion et Hachette qui secrètement négocient avec Amazon.

Le paysage français du livre, exception culturelle comme le cinéma, risque d’être chamboulé par les pratiques oligopolistiques d’Amazon. L’aménagement livresque du territoire nécessite sans doute l’intervention et l’inventivité du législateur.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.