Nouvelles tendances marketing : l’effet QR code

Dernier de la famille des outils marketing, le QR code permet de toucher plus rapidement le client et avec sa popularisation, il constitue un moyen très efficace de communication. Aujourd’hui son utilisation évolue.

Le QR code (QR pour Quick Response)  est un code barre à 2 dimensions qui permet de stocker des informations numériques (textes, adresses de site web, etc.). Il peut-être déchiffré à partir d’un téléphone mobile équipé d’un appareil photo et du lecteur approprié. Imprimé sur un support ou placé dans l’environnement urbain, il permet de relier l’espace physique et l’espace numérique.

Ce procédé créé par l’entreprise japonaise Denso-Wave en 1994 est aujourd’hui de plus en plus présent dans notre environnement. La simplicité d’utilisation et de génération des codes fait de cette technologie un outil grand public aux possibilités exponentielles. Très utilisés en publicité, les QR codes servent de pont entre des campagnes offline types affichage ou print (presse) et des campagnes online sur internet. Ils permettent d’augmenter l’expérience utilisateur en proposant une redirection vers du contenu additionnel qu’il n’aurait pas été possible par exemple d’afficher sur des panneaux ou en presse.

Le marketing y trouve aussi des applications dans la mesure où un QR code pourrait par exemple renvoyer directement un utilisateur vers la page d’un produit rendant ainsi le processus d’achat beaucoup plus simple pour lui.

Les QR codes trouvent également des applications dans la vie de tous les jours, ils peuvent par exemple fournir la version numérisée de sa carte de visite (avec nom, adresse, téléphone, e-mail, etc.) ou partager un lien (Google Map, page Facebook, adresse email, événement à placer dans son agenda).

Starbucks les utilise par exemple pour permettre à ses clients de payer leur café, alors que la ville de Bordeaux l’a intégré dans le quotidien de ses habitants.

L’hypernumérisation offre au QR Code de belles années devant lui, son énorme succès en Asie s’est aussi étendu au reste du monde même si les nombreuses applications qui leurs sont dédiées sur téléphone mobiles sont encore à parfaire. Mais la principale limite d’utilisation des QR codes se trouve au niveau comportemental et personnel. En effet en dehors des milieux «geeks» il n’est pas très fréquent de trouver des utilisateurs ayant téléchargé et installé une application permettant de lire des QR codes. Une étude Comscore montre qu’en Juin 2011 seulement 6,2% (14 millions de personnes) des possesseurs de mobiles ont scanné un QR code aux Etats Unis.

Il s’agit encore d’une technologie naissante pour le grand public même si son utilisation tend à se généraliser. Les freins à son adoption constatés sont essentiellement d’ordre technologique. On pourra citer par exemple :

  • la nécessité d’avoir un Smartphone
  • la nécessité de télécharger préalablement une application pour pouvoir lire le QR code
  • des difficultés opérationnelles à exploiter le QR code (ex: difficulté à cadrer la photo, mauvaise connexion mobile…)
  • peu de raison objective d’interrompre l’activité en cours pour se préoccuper du QR code
  • déception créée par la plupart des contenus proposés, qui n’incitent pas à renouveler l’expérience (il arrive dans des cas très fréquent que le contenu vers lequel est redirigé l’utilisateur ne soit pas adapté à son terminal ce qui a vite fait de l’agacer).

Les avancées technologiques tendent à corriger de plus en plus ces aspects en  simplifiant l’utilisation des QR codes (certains mobiles les lisent directement par exemple sans besoin de télécharger ou d’installer une quelconque application), l’ajout de nouveaux contenus plus interactifs comme la réalité augmentée rendent aussi plus attractive l’utilisation des QR codes.

Une réflexion au sujet de « Nouvelles tendances marketing : l’effet QR code »

  1. Bonsoir,
    Je partage vos propos et pense également que le QR Code permet d’étendre la communication, d’activer une nouvelle relation marque/consommateur.

    Malheureusement, comme vous l’indiquez, bien trop souvent le contenu sur lequel on est renvoyé n’est absolument pas optimisé pour les smartphones.
    Nous avons le sentiment que les marques s’en servent plus parce que c’est à la mode, et qu’il faut placer ce code coûte que coûte, plutôt que de l’utiliser comme un véritable support marketing à part entière. J’ai d’ailleurs écrit une note à ce sujet sur mon blog dont voici le lien : http://m-enfin.fr/rogntudjuu/2012/02/code-2d-la-mesaventure/

    Alors on peut se demander s’il n’y a pas un risque avec les nombreuses expériences négatives vécues (ce soir encore j’ai scanné le code d’une publicité pour un festival dans un magazine national pour atterrir sur un site illisible sur mon smartphone – site qui devait me permettre de réserver des places… ventes perdues) de voir les QR Codes abandonnés et délaissés par les utilisateurs avant même que leur emploi ne s’intensifie. Les agences doivent faire leur travail de conseil et ne pas succomber à la tentation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>