Le F-commerce : tour d’horizon sur le marché actuel

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

facebook commerce
Facebook a révolutionné la relation marque / consommateur. De vraies communautés se sont créées autour de certaines marques avec les pages fan. Facebook propose d’aller plus loin dans cette relation avec le f-commerce. En Août 2010, Mark Zuckerberg annonçait : « If I had to guess social commerce’s next area to blow up ». Que se cache-t-il derrière ce nouvel outil ?

 

 

Le F-commerce existe sous 3 formes différentes :

  • shop in app : une application Facebook dédiée au e-commerce de la marque
  • shop in tab : un onglet dédié dans une page Facebook
  • shop in feed : sur le mur de la page fan

A qui profite le f-commerce ?

Ce nouveau modèle de commerce électronique est avantageux aussi bien pour les PME que pour les grandes entreprises. D’un coté, le f-commerce offre la possibilité aux PME d’avoir une page e-commerce sachant qu’elles n’ont pas forcément le budget pour concevoir un site marchand. De l’autre coté pour les grandes entreprises, le f-commerce permet de maximiser les ventes et de créer une relation personnalisée avec le client.
De nouveaux acteurs sont arrivés dans la sphère du f-commerce. Boosket et Lengow proposent des solutions pour aider les marchands à la création de leur boutique sur Facebook.

L’atout du f-commerce : la communauté

La force du f-commerce réside reste l’aspect communautaire. Le social commerce existait bien avant Facebook à travers les avis des consommateurs, les forums et les recommandations. Avec le f-commerce, le lien entre les utilisateurs et les marques est beaucoup plus fort, il y a une réelle implication des utilisateurs auprès de leurs marques préférées. Le « j’aime » prends toute son ampleur dans le f-commerce. Sachant qu’un utilisateur a en moyenne 130 contacts, l’influence est d’autant plus importante.

Le f-commerce en France

La Redoute est l’une des pages ayant le plus de fans en France, on en compte actuellement 730 915. Sur la fan page, le spécialiste de la VAD propose une boutique en ligne mais aussi des jeux concours. Il ne suffit pas de mettre à disposition une vitrine sur Facebook pour réussir dans le f-commerce. La marque doit aussi animer sa communauté.

 

En France, le f-commerce représente un chiffre d’affaires de 2,8 milliards d’€. 1 utilisateur sur 4 a déjà acheté sur Facebook et il dépense en moyenne 51,70€ de plus qu’un non fan.
Forrester estime que le marché du f-commerce représentera 15 milliards de $ en 2015. Avec 800 millions d’utilisateurs actifs sur Facebook, le f-commerce n’est qu’au début de son ascension.

Sources :

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *