JAILBREAK, DE QUOI S’AGIT-IL ET EST-CE LEGAL ?

Littéralement, jailbreak veut dire « évasion de prison ». Le nom est assez explicite. Jailbreaker permet ainsi d’ajouter de nouvelles fonctionnalités à son iPhone, ou iPad. Par exemple : changer le thème avec de nouvelles icônes, différentes couleurs, etc…

La disponibilité de l’outil Absinthe pour le jailbreakiOS 5.0.1 de l’iPhone 4S et de l’iPad 2 a de nouveau connu un franc succès, générant 1 million de téléchargements le premier jour rien que pour la version Mac.Cependant, cette pratique est-elle légale ?

Cela pourrait surprendre, mais aux USA, le jailbreak d’un smartphone notamment d’un iphone, cible privilégiée par ce type de déverrouillage, est légal depuis juillet 2010 (la décision vient du Copyright Office).

Si le jailbreak des téléphones mobiles est autorisée, la mesure ne concerne pas le jailbreak de l’Ipad, « Une exemption rediscutée en ce moment même pour intégrer les tablettes », d’après Rebecca JESCHKE, analyste des droits numériques à la Electronic Frontier Foundation.

Qu’est ce que la EFF (Electronic Frontier Foundation) ?

C’est une fondation militant pour les droits des consommateurs américains. Grâce à leur lobbying,  la loi DMCA (Digital Millennium Copyright Act) qui interdit « le détournement d’une protection contre la copie ainsi que la distribution ou la mise à disposition de procédés qui permettent ce détournement » a été modifiée afin que le jailbreak soit légal.

Toutefois, cette mesure (possibilité de jailbreaker) n’est que temporaire car exceptionnelle. En effet, un verdict exceptionnel rendu par le Copyright Office doit être réexaminé tous les trois ans. Une pétition a donc été lancée sur internet par la EFF. Pourquoi ? Pour mobiliser les internautes afin que non seulement le droit au jailbreak des mobiles ainsi que son extension aux tablettes et aux consoles de jeux soient reconnus une bonne fois pour toute par le Copyright Office.

En France, la pratique n’est pas condamnable. Ceci dit, s’il n’est pas illégal de jailbreaker, le téléchargement d’applications piratées l’est.

Selon jailbreak.fr,  « la partie “légale” du jailbreak consiste à faire sauter les protections de l’appareil et à installer des applications développées pour iPhone jailbreaké. Et l’autre partie consiste à installer des applications piratées… ».

Rien qu’en France, ils seraient ainsi 10 % à avoir déverrouillé leur iPhone. Et, vous ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.