l’Afrique à l’heure d’Internet

L’Afrique affiche le plus faible taux de pénétration d’Internet dans le monde. Selon le site http://www.internetworldstats.com, il apparaît que l’Afrique ne représente que 5.7% des utilisateurs dans le monde, en effet 1 internaute sur 20 est africain, alors que la population mondiale est composée d’1 Africain pour 7 personnes.

Parmi les pays qui utilisent le plus internet en Afrique, on peut citer l’ensemble des pays du Maghreb qui ont un taux de pénétration relativement élevé. Ensuite, les pays de l’Afrique sub-saharienne notamment le Nigeria (Troisième au plan africain avec près de 30% de taux de pénétration). Les pays de d’Afrique de l’Est quant à eux notent une percée considérable. On peut citer l’Ouganda, le Zimbabwe, l’Afrique du sud , le Kenya .Dans ces pays où le  tourisme est très développé, Internet constitue , un outil indispensable pour se vendre au monde.

Cependant l’usage d’Internet reste marginal en Afrique. Ce faible taux de pénétration d’internet en Afrique s’explique surtout par le coût encore très élevé des communications. Les tarifs d’accès à Internet en Afrique Sub saharienne sont les plus chères au monde : environ 100 $ pour 110 kbit/s, contre moins de 30 $ en Afrique du Nord et moins de 20 $ dans le reste du monde. Le coût d’une connexion ADSL illimitée en 128 kbit/s au Togo par exemple, est de l’ordre de 45000 CFA par mois, soit 70€ , un montant équivalent à plus d’un mois du salaire moyen pour un employé togolais. Et l’on pourrait évoquer l’accès pro illimité 2 Mbit/s, proposé à 960000 F CFA hors-taxes, soit 1500€ par mois, avec, tout de même, des garanties apportées sur le niveau de débit.

Malgré cela, il y a de quoi espérer énormément étant donné qu’une grande majorité des pays africains sont des États très jeunes et les investissements en matière d’équipements sont sensibles. Le Bénin par exemple s’est doté de la fibre optique SAT 3 qui  a eu pour conséquences le raccordement de certains pays voisins ainsi que l’abaissement relatif des coûts de la communication et d’internet. De plus, la téléphonie mobile a définitivement pris une grande place dans la vie des africains, la technologie 3g étant bien implantée.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.