Quand Free mobile fait trembler le béton

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Le sulfureux patron du trublion de l’Internet a fait une entrée remarquée dans le paysage de la téléphonie mobile nationale. L’offre mobile de Free lancée à l’américaine, détonne avec des services comme s’il en pleuvait pour 19,99 euros par mois.

Xavier Niel

Xaviel Niel lors du lancement de Free Mobile

Xavier Niel qui n’est pas du sérail économique français a même fait un effort substantiel en ces temps de crise en proposant un tarif vraiment  social. Avec 2 euros mensuels les chômeurs, les précaires, les silencieux et  les économes  pourront se payer une heure de communication.
Martin Bouygues propriétaire de l’opérateur éponyme, avait eu une réaction courroucée lors de l’attribution de la 4ème fréquence mobile à Free. Il aurait déclaré selon le canard enchainé « Je me suis acheté un château, ce n’est pas pour laisser les romanichels venir sur les pelouses ». Cette fois-ci à l’annonce des forfaits de Free Mobile, Martin Bouygues a répondu sur le plan commercial en s’alignant avec sa filiale à bas coût B and You. Interrogé par le journal les échos il a fait état de son patriotisme fiscal en regrettant que l’arrivée d’un nouveau concurrent fasse baisser les rentrées de TVA. Car comme tout un chacun le sait, les fournisseurs de mobiles ont (avaient ?) des tarifs élevés pour renflouer les caisses (vides) de l’État.
Le concurrent SFR par la voix de son directeur marketing affichait un calme olympien en expliquant qu’il avait fallu une vingtaine d’année à l‘opérateur pour s’installer, il paraissait serein face un hypothétique bouleversement. Cette attitude était de mise le jour du lancement mais dès le surlendemain SFR faisait connaître sa nouvelle intention de proposer des tarifs sans engagement à la sauce Free…
L’opérateur historique avait  involontairement crée le buzz avec la mamie numérique du Cantal en voulant relativiser l’arrivée de Free. Mais comme ses habituels concurrents, il a sorti des offres de son chapeau pour contrer le nouvel arrivant.

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Emmanuel JACQUET dit :

    Excellent titre 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *